Cet article date de plus de 4 ans

Coupe d'Europe : Chaumont devra réaliser un exploit en Sibérie

Devant près d'un millier de supporters, le CVB 52 s'est incliné 3 sets à 1 mercredi soir à Paris contre le club russe de Novy Ourengoï en finale aller de la Challenge Cup. Les Haut-Marnais devront se sublimer en Sibérie dimanche pour renverser la situation.
Devant près d'un millier de supporters, le CVB 52 s'est incliné 3 sets à 1 mercredi soir à Paris contre le club russe de Novy Ourengoï en finale aller de la Challenge Cup. Les Haut-Marnais devront se sublimer en Sibérie dimanche pour renverser la situation. ©France 3 Champagne-Ardenne - Images SFR Sport
Les Chaumontais ont buté sur un gros obstacle mercredi soir lors de la première manche de la finale de la Challenge Cup, le troisième échelon européen. Battus 3 sets à 1, les Haut-Marnais n'ont pas pu franchir le mur dressé par les Russes de Novy Ourengoï.

Une déception pour le CVB 52 qui jouait pour la première fois de son histoire une finale de Coupe d'Europe. 300 supporters sont venus en bus depuis Chaumont jusqu'à la salle Charpy, située dans l'enceinte du stade Charléty à Paris. Au total, un millier de spectateurs ont assisté à l'événement.

Le club de Haute-Marne, lauréat de la saison régulière de Ligue A, a opposé une belle résistance au finaliste sortant.


Deux sets perdus sur le fil

Le CVB52 n'a pas paru crispé par l'enjeu, mis à part lors d'un premier set complètement raté. Les hommes de Silvano Prandi ont retrouvé leurs esprits pour égaliser et n'ont pas été loin de faire basculer la situation de leur côté dans les troisième et quatrième actes. Mais ils se sont finalement inclinés 25-12, 15-25, 26-24, 30-28.

Le jeune attaquant Stephen Boyer (21 ans) a terminé meilleur marqueur du match avec 25 points, dont 7 aces. En face, les jeunes talents de la sélection russe Dmitry Volkov (23 points) et Egor Kliuka (17 pts) ont fait des dégâts. 

Il faudra limiter leur impact dimanche (à 14 h, heure française) en Sibérie pour espérer renverser une situation mal engagée.

Malgré leur déception, les Chaumontais ont salué leurs nombreux supporters qui avaient fait le déplacement pour cette rencontre historique.
Malgré leur déception, les Chaumontais ont salué leurs nombreux supporters qui avaient fait le déplacement pour cette rencontre historique. © Raphaël Doumergue / France 3 Champagne-Ardenne


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cvb52 sport volley-ball