Rentrée scolaire : elle crée des cartables personnalisés et cousus main en Haute-Marne

La rentrée approche et les retardataires cherchent encore le cartable qui accompagnera leur enfant à leur rentrée en maternelle. Pas de panique Anaïs Regnault, originaire de Chaumont (Haute-Marne) peut s’en charger.
Paul fera sa première rentrée avec un sac à dos personnalisé, créé et cousu en Haute-Marne.
Paul fera sa première rentrée avec un sac à dos personnalisé, créé et cousu en Haute-Marne. © Aude Matz

La dernière fois que nous avions vu Anaïs Regnault, c’était à l’occasion de la remise des prix des idées inspirées de Haute-Marne. L'habitante de Chaumont, alors âgée de 31 ans s’était lancée dans la confection de produits textiles "zéro déchet" comme des serviettes hygiéniques lavables, des essuies-tout réutilisables ou encore des charlottes à plats. Mais ces créations textiles ont pris un autre tournant en octobre-novembre 2020.

"Je commençais à voir pulluler des confections comme les miennes un peu partout sur Internet. Et sur ma page Facebook par laquelle, je communique essentiellement, on me demandait d’autres choses comme des couvertures pour enfants ou des accessoires pour bébé. Le but de mes créations était avant tout de répondre à un besoin et j’avais le sentiment en fin d’année dernière de ne plus le faire correctement par rapport à la demande de mes clients", explique la créatrice chaumontaise.


Avant de rajouter : "Ensuite, il y a eu un effet boule de neige. Les premiers cartables, que j’ai conçus pour les rentrées en maternelle, et que je partageais sur ma page, ont donné envie aux mamans de commander pour leurs enfants et j’ai eu également beaucoup de commande de kit de naissance."

Ce tournant n’a pas été pris par hasard par Anaïs Regnault : "J’avais choisi de créer des produits "zéro déchet" pour passer plus de temps avec ma fille, puisqu' je confectionne tout depuis chez moi, et aussi pour laisser parler mon esprit créatif. Finalement, je travaillais à la chaîne sept jours sur sept pour assurer ces commandes et j’avais peu de marges de manœuvre en terme de création. En acceptant les commandes sur-mesure pour les enfants et les futures naissances, je renoue avec la créativité, le challenge de la création de certains patrons et surtout avec le plaisir d’échanger avec mes clients et notamment les plus jeunes."


Il y a quelques jours, Anaïs a eu l’occasion de donner sa couverture pour les siestes à l’école, directement à la petite fille pour laquelle elle l’avait conçue : "elle est venue la chercher avec sa maman et elle était très heureuse et fière d’avoir sa couverture à elle. Il y a une gratitude sans condition chez les enfants qui me touche particulièrement ! J’ai le sentiment d’être plus proche de ma clientèle désormais !"

C'est après avoir fait de graves allergies aux produits qu'elle utilisait en tant qu'esthéticienne qu'Anaïs Regnault s'est lancée dans la couture.
C'est après avoir fait de graves allergies aux produits qu'elle utilisait en tant qu'esthéticienne qu'Anaïs Regnault s'est lancée dans la couture. © Les lubies d'AnaÏs



La jeune chaumontaise a créé et vendu une vingtaine de petits cartables de maternelle depuis le début du mois de juillet. "J’ai pense mes sacs en fonction des besoins de ma fille à l’époque. Il n’y avait pas besoin de beaucoup de choses : un goûter, un doudou, un petit cahier. J’ai donc pensé le sac de cette façon. Mais j’ai aussi pensé au budget des parents ! Un petit sac de maternelle ne doit pas coûter trop cher, même s’il est durable. Je vends donc mes sacs 35 € sans personnalisation et 37 € avec prénom."

"Je ne fais pas ça pour l’argent ! "

Anaïs Regnault-Couturière


Souvent, les amis de la jeune femme lui disent : "Tu ne gagneras jamais d’argent à vendre à prix réduit !" Ce à quoi elle répond : "Ça tombe bien, je ne fais pas ça pour l’argent ! » Ce qu’elle apprécie avant tout, c’est le contact et l’échange avec les clients. « Personnaliser des créations nécessite obligatoirement un contact avec le client et une bonne écoute. Je prends beaucoup de temps pour comprendre ce qu’on veut et faire la sélection des tissus personnalisée. Je l’ai fait dernièrement pour un kit naissance avec une maman qui avait imaginé un thème particulier pour la chambre de son bébé. Et puis, parfois, je suis la seule à connaître le prénom du bébé à naître, je me sens privilégiée. Il y a un vrai contact qui se lie. C’est ce que j’apprécie vraiment", précise Anaïs Regnault.

 

Une préférence pour la personnalisation

Un bon contact confirmé par l’une de ses clientes Aude Matz. Maman d’un petit Paul âgé de 3 ans, l’infirmière libérale Chaumontaise a entendu parler des créations d’Anaïs par hasard. Elle a commandé un sac à dos et un petit sac pour les affaires de rechanges de son fils à la couturière seulement quelques semaines avant la rentrée. "Je ne pensais pas qu’elle réaliserait ma commande aussi vite. Une fois le tissu sélectionné, je l’ai eue dans les jours qui suivaient", confie-t-elle.

"Je n’avais pas envie de passer par une grande surface, j’aime les affaires personnalisées et là, je suis sûre de la provenance et de la qualité de l’objet. En plus, ses prix défient toute concurrence et elle a pris le temps de conseiller sur les tissus et la taille des sacs. Je suis contente d’avoir fait cette commande auprès d’Anaïs. Je sais que mon fils sera le seul à avoir ce sac et la maîtresse le reconnaîtra facilement, il y a une question pratique également", rajoute la mère de famille.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Les lubies d’Anaïs (@leslubiesdanais)



En moyenne, Anaïs produit quatre à cinq sacs sur une journée, une fois les tissus choisis. Épanouie par ses créations pour les enfants et les retours des parents sur celles-ci, la jeune femme n’hésite plus à accepter les commandes personnalisées qu’elle refusait en 2019 lorsqu’elle se consacrait au zéro déchets. Ses créations sont visibles, sur FacebookInstagram et son site internet.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
rentrée scolaire éducation société artisanat économie