Haute-Marne : des personnes handicapées découvrent la forêt domaniale en fauteuil tout terrain

Ce dimanche 11 juillet 2021, le Comité Départemental Handisport de Haute-Marne a fait découvrir le FTT, ou fauteuil tout terrain, à trois personnes handicapées. À la manière d’un VTT électrique, ce moyen de transport permet de découvrir des terrains habituellement inaccessibles pour eux.
Avant de partir en forêt, il faut s'adapter au fauteuil tout terrain sur un parcours précis.
Avant de partir en forêt, il faut s'adapter au fauteuil tout terrain sur un parcours précis. © Aurore Trespeux/France Télévisions

Le soleil joue à cache-cache avec les nuages ce dimanche 11 juillet 2021, à Foulain en Haute-Marne. Les bénévoles du comité départemental handisport du département surveillent le ciel en espérant que la pluie ne s’invite pas, car aujourd’hui, trois personnes handicapées vont découvrir le FTT, fauteuil tout terrain, en forêt avec eux.
 



Au programme presque 17 km à parcourir à travers la forêt de la garenne de Luzy, en FTT appelés aussi quadrix. Des fauteuils adaptés aux terrains escarpés, équipés de moteur et pouvant ainsi permettre aux personnes handicapées de découvrir ou retrouver des sensations de vitesse difficile à connaître avec un fauteuil classique. Tout cela en totale autonomie.
 

12.000€ par fauteuil

"On n’avait encore jamais organisé d’événement officiel avec les quadrix. Nous en avons acheté deux et deux autres nous ont été prêtés gentiment par la Boutique du Cycle à Chaumont, tout comme les VTT électriques utilisés par les bénévoles", explique Thomas Mendez, président du Comité Handisport Haute-Marne. En fauteuil depuis 2004, suite à un accident de moto, le Haut-Marnais tenait à montrer que l’on peut, malgré le handicap, participer à "des activités sportives et fun."
 



"Lorsque l’on parle d’handi sport, on pense aux jeux paralympiques et à la compétition, mais il y a tout l’aspect loisir que nous souhaitons faire découvrir. Le comité organise des tas d’activités très différentes mais dynamiques, comme le karting, le parapente ou le ski que l’on adapte aussi selon la lourdeur du handicap de la personne, un peu partout en France", détaille-t-il.
 

"On essaye toujours de trouver des sponsors et partenariat."

Thomas Mendez-Président du Comité Handisport Haute-Marne



En moyenne, un quadrix coûte 12.000 €, raison pour laquelle le comité haut-marnais n’a pu s’en procurer que deux et compte sur la générosité de certains de ses sponsors. "On essaye toujours de trouver des sponsors et partenariat. Pas nécessairement financier, le prêt de matériel est lui aussi le bienvenu. Il est très difficile de réunir des fonds, donc on renouvelle régulièrement notre appel", précise Thomas Mendez.

Ce matin, trois autres personnes handicapées s’équipent avant de tester les quadrix. Parmi elles, François Hernandez, paraplégique depuis sept ans, suite à une chute de toit : "Je n’ai jamais fait ça, mais je suis très curieux des activités handi que peut proposer le comité. Je me suis donc laissé tenter et me voilà pour essayer ces machines."

Casque sur la tête, sourire aux lèvres, François rejoint Nicolas, 18 ans, pour slalomer entre les plots destinés à l’entraînement avant de se lancer en forêt, accompagnés par la dizaine de bénévoles du comité, sur place.

Lors des courses de FTT, les personnes handicapées sont toujours accompagnées de bénévoles du Comité Handisport 52, eux en VTT.
Lors des courses de FTT, les personnes handicapées sont toujours accompagnées de bénévoles du Comité Handisport 52, eux en VTT. © Comité Handisport Haute-Marne



Difficile à maîtriser, les engins vont vite, un carambolage est évité de peu à l’entraînement entre deux participants. Il faut réussir le parcours complètement plusieurs fois avant de pouvoir se lancer en forêt. Le bonheur se lit sur les visages des conducteurs de quadrix. François, qui n’avait jamais testé, semble conquis. "Au début, la prise en main est difficile. Il faut y aller doucement pour commencer, mais c’est comme le vélo. C’est très agréable et ça crée de bonnes sensations."

Au moment de partir en forêt, le soleil a chassé les nuages, tous les signaux sont au vert pour que la journée se déroule au mieux. Tout le monde s’élance dans un éclat de rire. Le parcours dure environ deux heures, la balade aura lieu à nouveau l’après-midi.

Très actif en Haute-Marne, le comité Handisport propose régulièrement ce type d’activités et compte bien en faire découvrir de nouvelles aux personnes handicapées qui le souhaitent, avec pour seul mot d’ordre d’oser essayer.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
handisport sport forêt nature loisirs sorties et loisirs