Histoires 14-18 : l'hôpital britannique

© Association « Arc Patrimoine et culture »
© Association « Arc Patrimoine et culture »

A Arc en Barrois en Haute-Marne, pour accueillir les soldats blessés du front de l’Argonne, le duc de Penthièvre met son château à disposition de la Croix Rouge. Cette grande propriété est transformée en hôpital militaire avec médecins et infirmières exclusivement britanniques ou américains

Par France 3

Dès leur arrivée dans le château transformé en hôpital, les Britanniques transforment les nombreux salons du château en salle d’opération, en dortoirs pour les blessés. Les soldats, tous français, arrivent du front en train, meurtris par les attaques au gaz, les éclats d’obus et les maladies.

En tout, 180 lits sont installés, dont 44 directement financés par des villes anglaises ou des mécènes américains. Lle reste est à la charge du ministère de la guerre français.

Histoires 14-18 : les médecins britanniques
Sources archives : Association « Arc Patrimoine et culture » France 3 - Mathieu Guillerot - France 3

Deux soeurs anglaises à la tête du château-hôpital"

Deux sœurs anglaises Madeline et Susan Bromley-Martin dirigent des lieux pendant toute la durée du conflit. En tout, plus de 360 personnes, médecins, infirmières, dentiste ou radiologue vont s’y succéder. C’est même à Arc en Barrois qu’est expérimentée une avancée scientifique, la méthode Carell-Dakin, un traitement antiseptique pour endiguer les infections.

Blessés et infirmières échangent des milliers de lettres pendant et après le conflit. De janvier 1915 à février 1919, l’hôpital d’Arc en Barrois a accueilli plus de 3000 blessés pour seulement 76 décès.

Sur le même sujet

Les + Lus