Cet article date de plus de 8 ans

Hiver tranquille pour les loups des Vosges

L'éleveur vosgien n'est plus autorisé à tirer sur les loups du massif.

© ONCFS

Cette mesure de la préfecture des Vosges était intervenu à la demande de l'éleveur Jean-Yves Poirot de la Bresse, qui ces derniers mois a perdu une dizaine de brebis malgré les mesures préventives.

L'arrêté préfectoral autorisait les "tirs de défense" jusqu'au 15 novembre 2012 seulement (date de retour des troupeaux dans les étables) et habilitait l'éleveur à tirer lui-même sur l'animal  avec le fusil acheté pour l'occasion.
 

Rappel des faits :


En septembre 2012, l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS) a formellement identifié trois loups dans les Vosges, formant deux foyers.

Au total en 2012, les éleveurs des Vosges avaient subit 12 attaques et 46 victimes en 2011 et ont subi au moins 48 attaques faisant 165 victimes en 2012.

Retrouvez ci-dessous la cartographie-bilan des attaques et des mesures prises par les autorités depuis le printemps 2011 (cliquez sur les épinglettes) :


Afficher cette carte Attaques de loup(s) En Lorraine dans un format plus grand

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
chasse loup loup des vosges