Cet article date de plus de 9 ans

Météor: les salariés en guerre contre la taxe

Le personnel de la brasserie d'Hochfelden s'est mobilisé ce matin contre la hausse de la taxe sur la bière

Dès 6 heures, les salariés de la réputée brasserie alsacienne Météor battaient le pavé devant leur usine de Hochfelden dans le Bas-Rhin. Ils voulaient manifester contre le projet du gouvernement d'appliquer une hausse de 160 % de la taxe sur la bière. Ce projet est discuté cet après-midi à l'Assemblée nationale.

Distribuant tracts et cadeaux publicitaires aux automobilistes, les Météor voulaient alerter sur les risques qui pèsent sur leur avenir et dire "buvons bien, buvons alsacien"*.

Bien entendu, le directeur de la brasserie, Philippe Généreux, a rejoint les manifestants pour la photo de famille.

Météor, PME qui produit 500 000 hectolitres par an, est la dernière brasserie indépendante en Alsace.

La taxe discutée à l'Assemblée nationale en ce moment même

A l'ordre du jour de l'Assemblée nationale dans l'après-midi du jeudi 25 octobre, la hausse du droit d'accise sur la bière. Elle pourrait rapporter 480 millions d'euros, mais elle est l'objet d'une contestation dans les rangs mêmes de la majorité. 91 députés de tous bords ont demandé au gouvernement de renoncer à cette augmentation ou au moins, de la restreindre à 75% au lieu des 160% prévus. Selon ces élus, dont beaucoup du Nord. La hausse aurait des "conséquences graves à l'encontre de toute la filière brassicole française", qui représente près de 71.000 emplois. Un amendement de la commission des Affaires sociales de l'Assemblée propose d'exempter de la mesure les petites brasseries indépendantes (avec AFP).

*A consommer avec modération.

Météor: les salariés en guerre contre la taxe

Météor: les salariés en guerre contre la taxe

Météor: les salariés en guerre contre la taxe par France3Alsace
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mouvement social économie