Troyes/Reims: stades pleins, pelouses interdites

Pour cette dernière journée de Ligue 2, Troyes-Amiens et Reims-Lens se joueront à guichets fermés.

Le Stade de l'Aube et le Stade Auguste Delaune font le plein pour la 38ème journée de Ligue 2. Pour l'Estac et le Stade de Reims, il s'agit d'une occasion supplémentaire de fêter l'accession en Ligue 1. Mais les deux clubs préviennent à l'avance : l'envahissement de la pelouse est prohibé pour des raisons de sécurité.

Le communiqué du Stade de Reims :

« Après la saison exceptionnelle que le club vient de vivre, les joueurs et le staff souhaiteraient communier avec leurs supporters à la fin de la rencontre face à Lens vendredi. Pour cela, et afin de fêter notre retour en Ligue 1 dans les meilleurs conditions, nous demandons à toutes les personnes présentes au stade de ne pas tenter d’envahir la pelouse et de laisser les joueurs venir saluer le public. Le club compte sur vous ! ».

Le communiqué de l'Estac :

« Certains avaient émis l'intention d'envahir le terrain vendredi soir à l'issue du match Estac-Amiens. Ce ne sera pas possible pour de simples raisons de sécurité. Il existe en effet des risques importants de blessures (comme celà a d'ailleurs été constaté récemment sur certains stades) dûes aux chutes et bousculades. D'autre-part, la mise en place des plateformes de lancement des fusées du feu d'artifice qui sera tiré à l'issue de la rencontre, multiplie encore les risques. L'Estac déclinera toute responsabilité en cas d'accident occasionné par le non respect de ces consignes.

La Ligue de Football Professionnel n'autorise pas l'incursion de spectateurs sur les pelouses et les clubs responsables feront l'objet de sanctions. Au moment où l'Estac est encore en course pour une place sur le podium du Championnat des Tribunes, et alors qu'elle vient d'être sanctionnée de la perte de deux points pour la non observation de l'utilisation d'engins pyrotechniques lors du déplacement de ses supporters à Reims, il serait particulièrement malheureux de faire l'objet de nouvelles sanctions et de ne pas figurer dans le classement de tête final. »