Inondations de l'été 2018 : l'état de catastrophe naturelle reconnu pour 6 nouvelles communes du Bas-Rhin

L'Alsace a été touchée par plusieurs épisodes orageux entre mai et août 2018. / © Vanessa Meyer, MaxPPP
L'Alsace a été touchée par plusieurs épisodes orageux entre mai et août 2018. / © Vanessa Meyer, MaxPPP

Frappées par les inondations et les coulées de boues entre juin et août 2018, six communes du Bas-Rhin ont été reconnues en état de catastrophe naturelle. Les arrêtés ministériels portant reconnaissance de cet état ont été publiés dans le Journal officiel ce samedi 3 novembre.

Par Vincent Ballester

Les inondations et les coulées de boues de juin à août 2018 avaient provoqué des dégâts dans ces communes. Dinsheim-sur-Bruche, Entzheim, Geispolsheim, Gresswiller, Mutzig, et Villé viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle par l'État. Les arrêtés ministériels des 4 et 22 octobre ont été publiés au Journal officiel ce samedi 3 novembre 2018. Pour les habitant(e)s de ces communes, c'est la garantie d'un remboursement par les assurances si les formalités ont été accomplies. Les personnes sinistrées ont 10 jours à compter de la date de publication de ces arrêtés (3 novembre) pour contacter leur compagnie d'assurances, soit jusqu'au 13 novembre.
 

Ces six villes avaient été touchées par les coulées de boues et inondations survenues le 9 juin, le 15 juillet, et le 27 août. L'arrêté ministériel publié le samedi 20 octobre, lui, a permis de reconnaître trois autres communes du Bas-Rhin en état de catastrophe naturelle: Furdenheim, Mollkirch, et Quatzenheim (pour les coulées de boues et inondations du 6, 7, et 12 juin). Cet arrêté concernait également six communes du Haut-Rhin: Balschwiller, Bretten, Durlinsdorf, Hecken, Hésingue et Spechbach (pour les coulées de boues et inondations du 4 et 9 juin). 
 

Durant l'été 2018, une soixantaine de communes du Bas-Rhin et Haut-Rhin avaient été reconnues en état de catastrophe naturelle. On pouvait citer parmi elles Geudertheim (parmi trois communes)Wissembourg (et 37 autres communes), et Brumath (ainsi que 32 communes). Les dégâts y avaient été nombreux.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Visite de Patricia Kaas à Forbach - Réactions de vieilles dames

Les + Lus