JO de Tokyo. Pauline Ferrand-Prévot en VTT : "C'est le titre que je veux plus que tout"

Pauline Ferrand-Prévot a tout gagné en cyclisme, ou presque. L'or olympique est le seul titre qui manque à son immense palmarès. Ce mardi 27 juillet, elle sera en mission au Japon.
Pauline Ferrand-Prévot en quête de l'or olympique
Pauline Ferrand-Prévot en quête de l'or olympique © Vincent Piffeteau

Elle a les anneaux olympiques tatoués sur la peau. Pauline Ferrand-Prévot a fait de cette médaille d'or aux JO de Tokyo, l'objectif de sa fin de carrière. Ce mardi 27 juillet à partir de 8h, la vttiste de l'UC Remiremont tentera de décrocher le seul titre qui manque à son immense palmarès.

L'une des favorites pour le titre 

Double championne du monde en titre, Pauline Ferrand-Prévot sera l'une des favorites pour le titre. Elle est actuellement n°2 au classement général de la Coupe du monde. 

Sa plus grande rivale à Tokyo sera une autre française, la jeune prodige Loana Lecomte, vainqueur des quatre dernières étapes de Coupe du monde cette année, et leader du classement mondial.   

Une histoire contrariée avec les Jeux

Seule cycliste de l'histoire à avoir décrocher le titre mondial sur route, en cyclo-cross et VTT, après deux participations aux Jeux à Londres et Rio, Pauline Ferrand-Prévot court toujours après une médaille olympique.

En 2016, elle s'était alignée à la fois sur route et en VTT. Blessée, elle avait essuyé deux échecs douloureux. Deux opérations au dos plus tard, Pauline Ferrand-Prévot a retrouvé son meilleur niveau. 

« C’est la seule victoire qui me manque. Il faut fonctionner avec des buts dans la vie et mon but, ce qui motive le matin pour aller à l’entraînement c’est cette médaille olympique. Je rêvais de participer aux Jeux. C’est fait. Maintenant je veux les gagner ».

Pauline Ferrand-Prévot

Nouvelles collaborations 

Mieux dans sa peau et dans sa tête, "PFP" rejoint en janvier 2021 l’équipe créée par son compagnon, Julien Absalon. "J’ai besoin d’être dans un environnement où je me sens bien. C’était important pour moi d’être dans une structure où je me sens libre. Mélanger le pro et le perso ça peut être dangereux, mais je pense qu’avec Julien on sait faire la part des choses" explique la cycliste.

Le vosgien qui est donc son manager l'aide et la conseille au quotidien. Double champion olympique, il sait comment décrocher cette médaille. 

Pauline Ferrand-Prévot et son manager et compagnon Julien Absalon.
Pauline Ferrand-Prévot et son manager et compagnon Julien Absalon. © Vincent Piffeteau

J’essaye de lui dire c’est que c’est une course d’un jour. Elle doit rester concentrer et ne pas être perturbé par ce qui se passe à l’extérieur, par la pression qu’elle va se mettre et qu’on va lui mettre.

Julien Absalon

Forte de son échec il y a 5 ans à Rio, Pauline Ferrand-Prévot a choisi de se concentrer sur le VTT à Tokyo. Triple championne du monde de la discipline, elle rêve de décrocher l’or olympique. La quête d’un Graal dont elle a fait l’objectif principal de sa fin de carrière, pour se réconcilier avec les Jeux.

Pauline Ferrand-Prévot veut décrocher le seul titre qui lui manque

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport cyclisme vtt jeux olympiques