L’application européenne Pokemon Go débarque bientôt ! Mais on peut déjà y jouer...

L’application européenne pour téléphone mobile qui permet aux utilisateurs de chasser des créatures virtuelles dans les rues, les parcs ou les transports publics de leur ville devrait être disponible dans les prochaines heures sur les plateformes de téléchargement.

Par LG

Ce jeu de réalité augmentée reprend l'univers et le principe d'un jeu vidéo de Nintendo de la fin des années 1990. Depuis quelques jours déjà, les adeptes de ce jeu ont déjà téléchargé la version US de ce jeu en réalisant une petite pirouette en vous connectant avec un compte sur l’App Store américain. Le site 01net vous explique ici comment faire.

Vous aurez probablement croisé des joueurs qui arpentent différents lieux afin de capturer ces créatures. Le phénomène autour de ce jeu pour mobile tiré de la célèbre série de Nintendo dépasse peut-être ceux d'entre nous qui ne sommes pas familiers des Pokémon (lisez ceci vous n'avez rien compris à "Pokémon Go" - FranceTVinfo).

Voir l'évènement organisé par le groupe Pokemon Go Reims ce dimanche 24 juillet 2016 (10:30-16:30)

4ème Marche Pokémon, organisée par <a href="https://www.facebook.com/events/737904139681451/">Pokémon Go Reims</a> / © Pokémon Go Reims
4ème Marche Pokémon, organisée par Pokémon Go Reims / © Pokémon Go Reims

Pokemon Go a d'abord été lancé dans trois pays (Etats-Unis, Australie, Nouvelle-Zélande), avant une arrivée prévue initialement le 13 juillet en Europe, mais retardée par l’éditeur suite à l’attentat de Nice. Depuis le week-end dernier, cette application est disponible dans 26 nouveaux pays, mais pas encore au Japon. Déjà téléchargé des millions de fois, Pokemon Go repose sur la réalité augmentée, technologie qui enrichit d'éléments virtuels le monde réel capté par l'appareil photo des smartphones. Dans les parcs, les stations de métro, les cafés, les terrains vagues... dans le monde entier, le nez collé au smartphone, des "chasseurs" tentent de mettre le grappin sur ces "monstres de poche".

Pokemon GO débarque à Reims


La folie Pokemon a également provoqué mardi l'envol de l'action de McDonald's Japan, qui offre depuis vendredi avec les "Happy meals" des figurines à l'effigie des Pokemons. La filiale japonaise du géant américain de la restauration rapide a vu son titre s'envoler de 23% dans les premiers échanges avant de finir sur une hausse de 5,26% à 3.200 yens.

En France, la Gendarmerie rappelle même quelques règles de bonne conduite




Il faut rester raisonnable !

Quelques incidents ont rapidement été signalés, notamment aux Etats-Unis, au point que les autorités américaines demandent aux joueurs de ne pas s'introduire dans des propriétés privées ou dans des zones interdites au public pour tenter d'attraper un Pokémon. Ce Lundi, un Français entré par inadvertance dans une base militaire en jouant au Pokémon Go sur ce territoire placé sous haute sécurité, près de Jakarta, a été brièvement interpellé.

Le Pokémon a également été interdit au palais présidentiel Indonésien a indiqué pour sa part le chef du service de presse de la présidence, Bey Machmudin, observant que ce lieu n'était "pas un terrain de jeu". L'initiative intervient quelques jours après qu'un ministre a indiqué avoir remarqué des Pokémon au palais. Depuis mardi, le personnel de police a pour interdiction de jouer au Pokémon Go pendant les heures de services, dans un pays où il n'est pas rare de voir des agents de police en uniforme occupés avec leur smartphone sur la voie publique.

Sur le même sujet

Les + Lus