La chapelle Sicurani

Cette petite chapelle, perdue dans un écrin de verdure près de Soultz dans le Haut-Rhin, a été construite à l'été 1916 par des Poilus en mémoire des leurs. Elle porte le nom d'un capitaine, Pascal Sicurani, venu de sa Corse natale pour combattre et mourir sur la terre alsacienne. 

La chapelle est isolée dans les bois, en face du Hartmannswillerkopf
La chapelle est isolée dans les bois, en face du Hartmannswillerkopf
Cette chapelle est dédiée à Notre-Dame de la Victoire, mais elle a été construite entre juillet et septembre 1916 en hommage à des Poilus tombés au combat. Le premier d'entre eux s'appelait le capitaine Pascal Sicurani, mort au sommet du HWK le 22 décembre 1915. La chapelle a gardé son nom.
durée de la vidéo: 01 min 37
Histoires 14-18 : la chapelle Sicurani ©France 3

D'origine corse, le capitaine Pascal Sicurani est mort alors qu'il commandait le 68e bataillon de chasseurs alpins de réserve.
Ce sont ses compagnons d'armes et notamment le commandant Chicotot qui décident de la réalisation de cette petite chapelle en pleine forêt. Elle sera construite par les Poilus entre le 25 juillet et le 15 septembre 1916.
Le capitaine Pascal Sicurani
Le capitaine Pascal Sicurani
En août 1922, le corps du capitaine Sicurani est rapatrié dans son village natal en Corse.
La tombe du capitaine Sicurani en Corse
La tombe du capitaine Sicurani en Corse © G.Violini

La famille Sicurani reste attachée à la petite chapelle alsacienne et certains descendants du capitaine viendront s'y marier.
A trois reprises, dans les années 20, 50 et 2000, la chapelle de bois sera restaurée et sauvée des affres du temps.
Tous les ans, le deuxième dimanche du mois de juin, une cérémonie se tient devant la chapelle en souvenir du capitaine et de ses compagnons.
Cérémonie en 2012
Cérémonie en 2012 © G.Violini

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
histoires 14-18 il y a cent ans histoire