LGV Est : les essais de la 2e phase ont repris

La rame à l'arrêt à Vendenheim / © C. Pouure
La rame à l'arrêt à Vendenheim / © C. Pouure

Les essais de la deuxième phase de la LGV Est ont repris lundi. Ils avaient été suspendus pendant plus de trois mois après le terrible accident survenu le 14 novembre 2015 à Eckwersheim.

Par

La mise en service de la deuxième phase de la LGV-Est, initialement prévue au mois d'avril, a été repoussée au 3 juillet 2016, après le déraillement d'une rame d'essai survenu à Eckwersheim le 14 novembre 2015. "Les essais ont repris hier sous un nouveau protocole de sécurisation, avec une activation du système automatique de contrôle de vitesse, donc sans essais en survitesse en raison de l'accident", a déclaré un porte-parole de SNCF Réseau.

Cela aura pour conséquence que la vitesse d'exploitation garantie lors de la mise en service sera de 300 km/h, alors qu'elle devait être initialement de 320 km/h, a-t-il précisé. Voies, caténaires et systèmes de géolocalisation seront testés pendant dix semaines. Les tests sont effectués sous haute surveillance.
LGV Est: les essais ont repris en vue de la mise en service
Les essais sur la ligne à grande vitesse (LGV) est-européenne reliant Paris à Strasbourg, qui avaient occasionné un accident mortel le 14 novembre, ont repris lundi, en vue d'une mise en service début juillet - France 3 Alsace - Le reportage de C. Poure - T. Sitter - E. Horrenberger. INterviews : Claude Solard, directeur délégué à la sécurité - SNCF
  • Le reportage de C. Poure - T. Sitter - E. Horrenberger. Interviews : Claude Solard, directeur général délégué de SNCF Réseau

Les tests ont repris sur la section non accidentée de la ligne, la portion de 25 km sur laquelle un TGV d'essais avait déraillé cet automne étant toujours sous scellés.

Sur le même sujet

À la découverte de la fabrication de l'eau de Soultzmatt

Les + Lus