LMAB15 " S’il le faut pour le sauver, je vendrai le Lorraine Mondial Air Ballons aux Lorrains"

Phlippe Buron-Pilâtre, créateur et organisateur du Lorraine Mondial Air Ballons s'inquiète fortement de l'avenir de la manifestation. En cause la réforme territoriale aboutissant à la création de la Région ACAL. Le temps que cette dernière se mette en place, les subventions arriveraient trop tard.

"Je suis inventif et combatif : si les politiques ne veulent pas du Lorraine Mondial Air Ballons, faute de subventions, je vendrai cette manifestation au public lorrain qui lui l'apprécie." Philippe Buron-Pilâtre.


Interrogé à l'occasion du traditionnel déjeuner de presse de l'avant-dernier jour, le créateur et organisateur du Lorraine Mondial Air Ballons n'a pas mâché ses mots pour évoquer cette 14e édition et la prochaine. Qu'il veut croire possible mais qu'il annonce menacée. En cause la réforme territoriale. La région ACAL qui va naître en janvier 2016 va mettre du temps à se mettre en place administrativement. Et cela risque de peser sur le calendrier des subventions. "Or", explique Philippe Buron-Pilâtre, "le LMAB de 2017 se prépare dès la fin de l'actuel, après quelques jours de repos."

Le descendant de Jean-François Pilâtre de Rozier, premier Homme volant, explique qu'avec son équipe de 6 salariés il va tout faire pour réussir à monter la manifestation qui est devenue un vrai succès populaire mais également pour les pilotes : "1127 auront participé à cette édition 2015". Mais il craint, et ne s'en cache plus désormais, que celle-ci puisse ne pas voir le jour faute d'argent.