• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Lorraine : l'A31 bis devra encore attendre

Circulation sur l'A 31 / © France 3 Lorraine
Circulation sur l'A 31 / © France 3 Lorraine

Chaque jour, entre Nancy et le Luxembourg, 100.000 véhicules empruntent l'A31. Même si son aménagement reste une priorité nationale, le chantier doit faire appel à des co-financements des collectivités locales. Mathieu Klein, président du Conseil départemental de Meurthe-et-Moselle est inquiet.

 

Par Yves Quemener

C'est avec un sentiment mêlé de satisfaction et d'inquiétude, que Mathieu Klein, président du Conseil départemental de Meurthe-et-Moselle, a été reçu mardi 27 février 2018 par Elisabeth Borne, ministre des transports.  Ainsi, une nouvelle fois, il a évoqué le dossier de l'autoroute A31. Un axe devenu incontournable et régulièrement saturé.

Plus de 100.000 véhicules l'empruntent chaque jour entre Nancy et le Luxembourg.

Priorité nationale

Il y a malgré tout un motif de satisfaction pour Mathieu Klein : "Elisabeth Borne a réaffirmé que l'A31 était une priorité nationale." Ainsi, les élus ont rappelé à la Ministre que la mise en œuvre du projet d’A31 bis demeurait indispensable et qu’il s’inscrivait nécessairement dans une approche globale des questions de transports sur l’ensemble du Sillon Lorrain.

En revanche il soulève aussi les inquiétudes : "L'aménagement entre Nancy et Metz pourrait avoir lieu entre 2023 et 2027. L'aménagement au sud de Nancy et autour de Nancy est lui reporté à 2028-2032. Les deux chantiers doivent faire appel à des co-financements des collectivités locales par inscription au contrat de plan" a dit Mathieu Klein, président du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle.

Quel sera l'engagement financier de l'Etat ?

Selon le président du Département de Meurthe-et-Moselle, "le calendrier est beaucoup trop lâche. Nous voulons des réponses plus rapides." a-t-il ajouté.

Pour mieux comprendre, retour sur 20 ans d'attente avec le dossier complet de Inès Lagdiri, France 3 Metz. 
 
L'A31 bis une priorité nationale

A lire aussi : 
 

 

Sur le même sujet

Interview de Grégoire scout d'Europe. Bréménil

Les + Lus