Lorraine : les vendanges ont débuté

À Toul, les récoltes ont débuté avec deux jours d'avance. / © Domaine Lelièvre
À Toul, les récoltes ont débuté avec deux jours d'avance. / © Domaine Lelièvre

Depuis le 4 septembre, des vendangeurs s'affairent dans les vignes de Toul en Meurthe-et-Moselle et de Vezon-Marieulles en Moselle. Grâce à une météo très favorable cet été, les vendanges ont débuté avec deux jours d'avance. 

Par Sarah Humbert

À Toul, depuis le 4 septembre 2018 dans les vignes, l'ambiance est rythmée par le bruit des petits sécateurs.

Les vendanges ont débuté. L'air est empli de l'odeur des raisins fraîchement cueillis. C'est la première fois depuis 2003 que les vignerons commencent à récolter aussi tôt. 
 

Au domaine Lelièvre, David et Vincent Lelièvre ont même dû demander à l'INAO (Institut national des appellations d'origine) l'autorisation de commencer plus tôt les récoltes. Au départ, la date était fixée au 6 septembre.  

Les bourgeons sont arrivés en avance, dès mi-avril. Ils ont commencé à fleurir en juin. L'été a été chaud mais il y a eu un peu de pluie, ça a été une bonne saison !


explique David Lelièvre. 

Des conditions favorables, qui devraient déboucher vers un vin de grande qualité. "Grâce aux chaleurs d'août l'acidité du vin sera plus enrobée", détaille le spécialiste. Cela implique également une augmentation de la teneur en alcool de la boisson. 

Une quarantaine de vendangeurs, amateurs ou confirmés, travaillent en ce moment même à la récolte.

Celle-ci devrait se poursuivre pendant encore une quinzaine de jours.

À terme, les 19 hectares de la propriété devraient produire quelques 130 000 bouteilles de vin. 

Le domaine Lelièvre n'est pas le seul a avoir avancé la date de début des récoltes, en Moselle, le domaine Oury, à Vezon-Marieulles, a fait de même. 

Pour les autres vignobles, la récolte commencera le 6 septembre.
 

Sur le même sujet

À la découverte de la fabrication de l'eau de Soultzmatt

Les + Lus