Climat : les dirigeants des 50 sites les plus polluants en France reçus à l’Élysée, 7 entreprises lorraines parmi les invités

Emmanuel Macron réunit, mardi 8 novembre à l’Élysée, les représentants des 50 sites industriels les plus émetteurs de gaz à effet de serre en France. Sept entreprises lorraines sont de la partie.

À eux seuls, ils représentent 10% des émissions de gaz à effet de serre de France. Emmanuel Macron recevra, mardi 8 novembre 2022 à l’Élysée, les dirigeants des 50 sites les plus polluants du pays pour les inciter à réduire leur empreinte carbone.

Sept pollueurs lorrains à l’Élysée

Dans le lot, on trouve plusieurs noms bien familiers en Lorraine. En effet, 7 des 50 entreprises les plus polluantes de France sont situées en Meurthe-et-Moselle, dans la Meuse et en Moselle : 

  • Solvay - Site de Dombasles-sur-Meurthe ; Solvay Carbonate France ; Meurthe-et-Moselle (54)
  • Novacarb - Site de Laneuveville-devant-Nancy ; Novacarb ; Meurthe-et-Moselle (54)
  • Saint-Gobain PAM - Site de Pont-à-Mousson ; Saint-Gobain PAM ; Meurthe-et-Moselle (54)
  • Vicat - Site de Xeuilley ; Vicat ; Meurthe-et-Moselle (54)
  • Société des fours à chaux de Sorcy - Site de Sorcy ; Lhoist Group ; Meuse (55)
  • ArcelorMittal - Site de Florange ; ArcelorMittal Atlantique Lorraine ; Moselle (57)
  • EQIOM - Site d'Heming ; Holcim France ; Moselle (57)

ArcelorMittal, 2ème entreprise la plus polluante de France

À la deuxième place des entreprises les plus polluantes de France, on retrouve le groupe sidérurgique mondial ArcelorMittal, selon une étude publiée par l’ONG Oxfam. Invité par Emmanuel Macron, Éric Niedziela, le Président d’ArcelorMittal France, représentera l’entreprise à la réunion du mardi 8 novembre 2022 à l’Élysée.

Nous nous sommes fixé des objectifs ambitieux en matière de réduction de nos émissions de CO2, -35 % en Europe d’ici 2030, -25 % dans le monde et la neutralité carbone pour l’ensemble du groupe en 2050

Communication d'ArcelorMittal France

Pour espérer émettre moins de CO2, l’entreprise assure vouloir développer le recyclage de l’acier, la production d’acier sans charbon, grâce à l’hydrogène, ou encore la captation de CO2 résiduel. “ArcelorMittal est un acteur majeur de la décarbonation de l’industrie”, se défend l’entreprise. “Nous nous sommes fixé des objectifs ambitieux en matière de réduction de nos émissions de CO2, -35 % en Europe d’ici 2030, -25 % dans le monde et la neutralité carbone pour l’ensemble du groupe en 2050”, communique ArcelorMittal France. En France, ArcelorMittal projette de réduire ses émissions de CO2 de près de 40 % d’ici 2030, soit 7,8 millions de tonnes de CO2 supprimées des émissions annuelles, selon l’entreprise.

Les entreprises ne réagissent que maintenant, face à l’injonction de l’Europe, car le coût de la pollution va être exorbitant

Édouard Martin, ex-homme politique et ancien syndicaliste de la CFDT

“C’est simplement des directives européennes, c’est imposé par l’Europe, ça n’est pas une initiative d’ArcelorMittal”, rétorque Édouard Martin. L'ancien syndicaliste de la CFDT et ex-député européen, est connu pour sa défense des sidérurgistes lorrains, notamment lors de la fermeture des derniers hauts-fourneaux d’ArcelorMittal. “Les entreprises ne réagissent que maintenant, face à l’injonction de l’Europe, car le coût de la pollution va être exorbitant”, ajoute l’ancien député européen. En effet, en France, la taxe carbone “varie entre de 80 à 100€/tonne de CO2 émise et pourrait atteindre 200€/t de CO2 selon les experts”, explique Édouard Martin.

“Les industriels ont une grande force de lobbying. La première erreur date de 2005, lorsque l’Europe a donné à ces entreprises des droits à polluer gratuitement. Les entreprises comme ArcelorMittal, se sont endormies sur leurs lauriers, grâce à ce droit à polluer gratuitement. Au lieu d’investir dans des nouvelles technologies moins polluantes, elles ont préféré verser leurs dividendes aux actionnaires”, dénonce l’ancien syndicaliste.

J’ose espérer qu'Emmanuel Macron tiendra le même discours de fermeté demain face aux industriels que face aux jeunes égyptiens durant la COP 27

Édouard Martin, ex-homme politique et ancien syndicaliste de la CFDT

Cette réunion des 50 plus gros pollueurs français, organisée à l’Élysée ce mardi 8 novembre, se tient en parallèle de COP 27 qui se déroule du 6 au 18 novembre 2022 à Charm el-Cheikh, en Égypte. “J’ose espérer qu'Emmanuel Macron tiendra le même discours de fermeté demain face aux industriels que face aux jeunes égyptiens durant la COP 27. Si les dirigeants de ces 50 entreprises sont là pour demander une aide de l’État, cela peut s’entendre, mais s’ils profitent de cette réunion à l’Elysée pour demander des délais supplémentaires, ce serait un scandale lamentable”, insiste Édouard Martin.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité