70e foire de Châlons-en-Champagne : bilan très contrasté

La 70e foire de Châlons-en-Champagne a fermé ses portes. Une édition marquée par un recul du nombre d’entrées. Une foire ou les exposants affichent un bilan très contrasté mais ou les politiques se sont pressés.

C’était l’endroit où il fallait être : presque toutes les têtes d’affiches politiques se sont déplacées sur la foire. Les présidentielles en ligne de mire, la rentrée politique s’est faite à Châlons-en-Champagne.
Alors, peut-être ont-ils volé la vedette aux fidèles exposants? Des exposants qui affichent grises mines lorsqu’ils font le bilan de cette 70e foire.

Coté organisateur on reconnait volontiers que ce cru 2016 n’est pas celui des records. Sauf pour les concerts, mais cela ne suffit pas à compenser la baisse du chiffres des entrées.

La prochaine édition débutera le 1er septembre avec une volonté d’aller toujours plus vers les régions Haut-de-France et la région parisienne.
Avec la région Grand Est, la foire veut ainsi lorgner sur un bassin de population de 22 millions d’habitants.

Voir notre reportage dans le JT 19/20 du lundi 5 septembre 2016 :

La 70e foire de Châlons-en-Champagne a fermé ses portes. Une édition marquée par un recul du nombre d’entrées. Une foire ou les exposants affichent un bilan très contrasté mais ou les politiques se sont pressés. ©France 3 Champagne-Ardenne