Jeux olympiques : des jardins éphémères aux couleurs des JO installés au cœur de Châlons-en-Champagne

Châlons-en-Champagne se met aux couleurs olympiques. Les "jardins éphémères" ont fait leur retour dans le centre-ville du chef-lieu de la Marne. Le thème de cette 9ᵉ édition : les Jeux olympiques de Paris 2024. Une exposition à voir jusqu'au 3 mars.

Ils ont fleuri en un temps record, au beau milieu de l'hiver. Depuis le 1ᵉʳ février, treize jardins éphémères aux couleurs olympiques égayent l'hyper centre-ville de Châlons-en-Champagne, dans la Marne. Des sculptures sur le thème de l'olympisme ornent ces espaces colorés. Dix mille fleurs ont été nécessaires. 

La tâche était ardue en cette période de l'année, le défi a été relevé. Les services de fleurissement de la ville ont trouvé des fleurs et des arbustes aux couleurs des anneaux olympiques, comme des pensées, des primevères, des jacinthes ou encore des tulipes. "On en produit un peu plus de 10 000, parce qu'on prévoit un remplacement tous les jours, en cas de gel", explique Pascal Déon, le responsable du fleurissement à la ville. Les plantes sont ensuite réutilisées pour fleurir d'autres massifs de la ville ou des écoles. 

Les scolaires ont participé au projet

La ville préfecture a sollicité le centre de formation de l'Epine et ses apprentis jardiniers pour fabriquer les décors qui ornent les parterres de fleurs. Dix apprentis ont travaillé sur les monuments, en recréant par exemple l'Arc de Triomphe, pour symboliser Paris, où se tiendront les Jeux olympiques cet été.

Si certaines scénettes représentent une vingtaine de disciplines olympiques, les structures réalisées par les scolaires abordent l'aspect sportif autrement. "On a choisi de construire un podium, ou les médailles qui représentent la performance" témoigne Claude Frébillot, apprenti en espaces verts au CFFPA de l'Epine.

Une démarche écologique et économique

Les plantes ne sont pas les seules à être recyclées. Pour protéger les parterres fleuris des intempéries, un paillage aux couleurs olympiques a été posé. Il a été réalisé grâce à des copeaux de sapin. Plus de 90% des décors ont été fabriqués à partir d'objets de récupération. "Le podium a été fait à partir de cagettes en plastique. Pour le bas de la torche, on a du poteau de scellement et pour le flambeau, on a retravaillé une gouttière", raconte fièrement Etienne Collin, l'un des apprentis en espaces verts de l'Epine, qui a participé au projet.

Ces jardins éphémères aux couleurs chatoyantes des anneaux olympiques sont visibles place Foch, dans la rue de l'Abbé-Lambert, sur la place de la République, ou encore rue des Lombard. Des couleurs qui vont ravir les chalonnais jusqu'au 4 mars. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité