• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Le convoi de déchets radioactifs ne passe plus dans la Marne

© Photo : John Mac Dougall / AFP
© Photo : John Mac Dougall / AFP

Un convoi de train "castor" devait traverser la Champagne-Ardenne entre le 14 et 17 janvier. Un passage était prévu à Châlons-en-Champagne dans la nuit de mercredi à jeudi.

Par Lionel Gonzalez

Comme cela arrive fréquemment, le transporteur et les militants jouent au "chat et à la souris". D'après nos confrères de France 3 Bourgogne, ce convoi a finalement été avancé d'un jour. Il est passé à Dijon en début d'après-midi ce mardi et il est aussitôt reparti.

Ce train de 235 tonnes de déchets hautement radioactifs traverse la France en provenance d'Italie, et en direction de son retraitement à la Hague, où il devrait arriver ce jeudi 17.

Le Collectif contre l'enfouissement des déchets radioactifs (CEDRA) dénonce la non-information du passage de ces « castors » dans lesquels sont embarqués ces déchets. Toujours d'après le CEDRA, l'enveloppe de ces wagons ne protège pas de la radioactivité. Ni pour les personnels et usagers SNCF, ni pour les populations riveraines.

"Ces transports sont aussi une démonstration de l'impasse dans laquelle nous nous trouvons au niveau énergétique et quant au devenir des déchets nucléaires, car personne ne sait les gérer."

"Non seulement le traitement à l'usine de La Hague ne diminue pas la radioactivité des déchets, mais il augmente leur volume. De plus, les déchets transportés étant hautement radioactifs, il est fortement recommandé aux cheminots d'observer une distance d'éloignement d'au moins deux mètres et de ne pas intervenir sur ce train."

Ce train transportant du combustible usé hautement radioactif, issu d'une centrale nucléaire italienne, a quitté l'Italie pour rejoindre le terminal ferroviaire de Valognes (Manche). En France, il traverse les Alpes, le Jura, la Côte d'Or, la Haute-Marne, les Vosges, la Meuse, la Marne, l’Aisne, la Somme, puis la Normandie en évitant la région parisienne. Les déchets seront acheminés par la route à l'usine AREVA de La Hague.
Voir le parcours initialement prévu.

Un groupe de citoyennes et citoyens Châlonnais se rassemblera mercredi 16 janvier à la gare SNCF de Châlons de 18h30 à 20h environs, pour alerter la population au travers d'une distribution de tracts.
Une autre manifestation se déroulera ce mercredi 16 janvier de 17h30 à 19h00 sur le parvis de la gare SNCF de Reims centre.

Par ailleurs, le collectif du CEDRA interpelle le préfet de la Marne sur de multiples aspects techniques et de sécurité.

Sur le même sujet

La réaction de Maître Weltzer

Les + Lus