REPLAY. Le Cycle de l’Absurde : trois raisons de revoir le spectacle de jeunes artistes de cirque

Publié le
Écrit par Aurore Scherschell
Le cycle de l'absurde, spectacle de fin d'études de la 32e promotion du Centre national des arts du cirque / CNAC de Châlons-en-Champagne, mis en scène par Raphaëlle Boitel
Le cycle de l'absurde, spectacle de fin d'études de la 32e promotion du Centre national des arts du cirque / CNAC de Châlons-en-Champagne, mis en scène par Raphaëlle Boitel © Christophe Raynaud de Lage

Le Cycle de l’Absurde, ce sont 14 jeunes artistes du Centre national des arts du cirque (Cnac) de Châlons-en-Champagne sous la conduite de Raphaëlle Boitel. Le résultat : un spectacle puissant et crépusculaire. Voici trois bonnes raisons de le (re-) voir en replay.

Chaque cursus de trois ans, au Centre national des arts du cirque (Cnac) de Châlons-en-Champagne se conclut avec la création et la présentation du spectacle de fin d’études qui valident le diplôme. En 2020, le Cnac a confié la mise en scène à Raphaëlle Boitel, metteuse en scène, chorégraphe et directrice artistique de la compagnie L’Oublié(e). Trois raisons de revoir ce spectacle. 

  • Un défi pour la metteuse en scène

Faire ce spectacle de fin d’année a été un vrai défi, pour Raphaëlle Boitel, pour plusieurs raisons. Tout d’abord, elle a été choisie par le CNAC et non pas les jeunes eux-mêmes pour mener ce projet. Même si Raphaëlle Boitel aime les grands groupes, les grandes formes, faire travailler un collectif, en respectant ses individualités, n’a pas été chose simple. Le tout, durant une année 2020 au contexte bien difficile pour le monde du spectacle. Le résultat est au rendez-vous, il s’agit de l’un des spectacles du Cnac les plus enthousiasmants de ces dernières années. 

  • Un spectacle qui mêle tous les arts du cirque

Tout le monde circassien est représenté en un seul spectacle. Ce n’est pas moins que 12 disciplines que nous retrouvons dedans. Au programme : acrodanse, trapèze, acrobatie, équilibre sur vélo, trapèze fixe, corde lisse, portés acrobatiques, fil, roue allemande, sangles, corde volante, jonglerie... Des compétences qui impressionnent toujours autant. Un régal pour les yeux. 

  • Un sujet de fond qui parle à tous

Quelle est notre raison d’être ? C’est la question existentielle à laquelle le Cycle de l'absurde fait référence. Un choix propre à la metteuse en scène, comme elle le confiait dans un entretien réalisé par Anne Quentin en septembre 2020 : "J'ai envie de parler d'une réalité qui peut interpeller tout le monde : on est dans un monde qui veut aller de plus en plus vite, on en perd l'essentiel, le fond, et du coup on construit une forme superficielle, un monde en toc. Le fond contre la forme."

 

Le spectacle reusit à parler des travers de l’homme, et des hommes de travers... L’absurde des hommes, qui cherchent à connaître leur raison d’être, dans un monde dont la raison les dépasse. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.