Union sacrée de 11 élus marnais pour l'avenir de Châlons

Publié le Mis à jour le
Écrit par Guénolé Seiler .

"Un amendement inique et anticonstitutionnel", c'est ainsi que 11 élus champardennais qualifient la décision de retenir Strasbourg comme capitale de la future grande région Champagne-Ardenne, Lorraine, Alsace. Un communiqué a été publié jeudi en fin d'après-midi. 

La colère du député maire de Châlons-en-Champagne après le choix de Strasbourg comme capitale de la future grande région


"Après le départ des 1250 militaires, c’est un nouveau coup dur pour Châlons-en-Champagne, Capitale de la Champagne-Ardenne" précise le communiqué.



Le communiqué pour l'avenir de Châlons



Les signataires du communiqué : 

Benoist APPARU, Député-Maire de Châlons-en-Champagne

Bruno BOURG-BROC, Président de la Communauté d’Agglomération de Châlons-en-Champagne

René-Paul SAVARY, Sénateur de la Marne, Président du Conseil général

Jean-Paul BACHY, Président du Conseil régional de Champagne-Ardenne

Charles de COURSON, Député de la Marne

Philippe MARTIN, Député de la Marne

Arnaud ROBINET, Député de la Marne, Maire de Reims

Catherine VAUTRIN, Députée de la Marne, Présidente de la Communauté d’agglomération de Reims

Yves DETRAIGNE, Sénateur de la Marne

Françoise FERAT, Sénateur de la Marne

Franck LEROY, Maire et Président de la Communauté de communes d’Epernay
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité