Coronavirus : dans la Marne, des dégustations de champagne en ligne

Pour rompre le quotidien du confinement et briser le manque cruel de relations sociales durant cette crise du covid19, des maisons de champagne rivalisent d’ingéniosité pour animer leur marque. La maison Delamotte près d’Épernay dans la Marne se lance via instagram dans le e-tasting.

Les différents live IGTV du Champagne Delamotte
Les différents live IGTV du Champagne Delamotte © Capture Instagram
"Konnichiwa" (bonjour en japonais) le live sur instagram TV de ce matin commence ainsi. Un goût de voyage s’invite dans le salon du confiné. Durant une trentaine de minutes, sur l’écran partagé de la vidéo (voir plus bas) le président de la maison Delamotte, près d'Epernay, et une spécialiste japonaise, décrypte, analyse et note la dernière cuvée de la maison de champagne.

Depuis sa maison, le président commente son vin : l’origine des vignes, la méthode d’élaboration et ses conseils de dégustations. Ces propos sont alors traduits en japonais par l’intermédiaire de cette spécialiste gastronomique. Dans les commentaires, qui apparaissent à l’écran, des réactions des internautes du monde entier. Parmi les invité de ces directs, la maison Delamotte compte sur ses importateurs, mais aussi sur des chefs cuisiniers. Par exemple, le vendredi 8 mai, c'était la patissière du restaurant "Accents table bourse" à Paris, Ayumi Sugiyama-Shinjo, une étoile au Guide Michelin, qui participait au e-tasting.

 
Les e-tastings se multiplient dans le monde du champagne


Garder du lien

Derrière ces "live instagram", l’idée est de continuer l’animation de la marque. Les restaurants, les bar et les hôtels sont fermés. Ce n’est pas pour autant que "l’on va passer des semaines sans prendre la parole avec nos consommateurs ou nos importateurs", nous explique Didier Depond, le président de la maison de champagne.

Côté technique, un smartphone suffit. Pas besoin de plus. Après, il faut les traducteurs, les invités aussi. Là encore, la maison marnaise peut compter sur ses partenaires. "L’implication de tous est formidable", détaille le président. En effet, dans un esprit convivial, on accroche facilement à ces diffusions sur internet, on se prend au jeu. On découvre, on apprend et en temps de confinement, ça fait du bien !

Didier Depond l’avoue, il ne connaissait pas grand chose aux réseaux sociaux. Une découverte qui le "fascine" et déjà d’autres e-tasting sont en préparation, même après la crise.
 

Rapprocher les quatre coins du monde

Ces e-testings semblent inaugurer une nouvelle méthode de communication. Pour l’heure, seules trois maisons de champagne se sont lancé dans cette formule innovante. Didier Lepond précise qu’il faut être une maison familiale, ancrée avec ses clients, pour donner du temps à ces vidéos. Car cela prend du temps, aussi bien pour le directeur que pour les participants, qui mettent une petite semaine à préparer leurs interventions sur instagram.

"Ils préparent leurs texte, prennent des informations, se renseignent, explique Didier Lepond, c’est très convivial." Ces directs sont proposés en sept langues et parfois, il faut savoir trouver des astuces. Pour réaliser un live en Chine, la maison Delamotte a dû contourner le blocage dans ce pays du réseau social instagram. "Nous sommes passés par un compte chinois autorisé afin de pouvoir contourner le blocage." Une astuce qui a permis à 1.200 internautes de suivre la dégustation en direct depuis la commune du Mesnil-sur-Oger.

 
La maison de champagne Delamotte
La maison de champagne Delamotte © Leif Carlsson
 

Relancer le marché

Depuis le 17 mars, début du confinement en France, le marché à l’export du champagne a terriblement chuté : -52,5% comme le détail l’étude du cabinet Nielsen. Une baisse historique qui doit être limitée pour les acteurs du secteur. C’est justement par des actions comme ces directs sur instagram, que les maisons vont pouvoir continuer de communiquer sur leur image de marque.

Deux autres maisons de champagne se sont elles aussi lancées dans l'aventure des dégustation en live sur instagram: Billecart-Salmon et Krug.

 
Didier Depond, président des champagnes Salon et Delamotte
Didier Depond, président des champagnes Salon et Delamotte © Leif Carlsson
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société champagne culture gastronomie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter