Disparition d’Albert Vecten: l’ancien président du Conseil général et sénateur de la Marne est décédé à l’âge de 97 ans

C’est samedi matin 20 mai 2023, en toute intimité, que l’ancien président du Conseil général de la Marne, Albert Vecten, a été inhumé à Muizon. Il repose désormais dans ce village marnais où il avait été élu maire en 1953.

Son nom restera associé à celui de l’aéroport de Vatry qui a vu le jour en 1993. C’est en effet Albert Vecten qui avait voulu le lancement de cet aéroport de fret pour désengorger Paris.

Ce centriste au caractère bien trempé était originaire de Billy-sur-Ourcq dans l’Aisne. Mais c’est dans la Marne que celui qui était issu d’une famille d’agriculteurs avait choisi de s’implanter.

Après avoir été élu maire de Muizon, il avait rejoint le Conseil Général qu’il présida de 1982 à 2003. Sénateur de 1983 à 2001, il était très apprécié de ses collègues politiques.

Les politiques lui rendent hommage

Françoise Ferrat, sénatrice de la Marne se souvient "d’un homme intègre qui savait anticiper, et retenir tout ce qui pouvait être bon pour le département. Il était attentif à tous", déclare-t-elle. "Il n’a jamais fait de politique politicienne. Il aimait porter les femmes aux responsabilités. Il a été pour moi un père en politique".

René-Paul Savary, sénateur de la Marne qui lui avait succédé à la tête du département se souvient, pour sa part d’"un homme de conviction qui savait où il allait. Il restera une grande figure de la Marne où il a impulsé de nombreux projets. Gestionnaire méticuleux des deniers publics, il avait de l’ambition pour son département."

Albert Vecten avait réduit la vignette automobile de moitié, faisant d'elle la moins chère de France. Le nombre de véhicules immatriculés dans la Marne avait alors explosé, de quoi remplir les caisses du département. On lui doit aussi le lancement du pôle de compétitivité de bio-économie implanté près de Reims.

Retiré de la vie politique, il avait souhaité être enterré dans l’intimité. Ses obsèques ont eu lieu samedi 20 mai, conformément à sa volonté.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité