• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Epernay (51) : L'association viticole champenoise dresse le bilan de l'année 2018, une année hors norme

© Alain Julien / AFP
© Alain Julien / AFP

L’Association Viticole Champenoise a soufflé cette année ses 120 bougies. Lors de sa réunion annuelle, elle a rappelé que l'année viticole 2018 devrait devenir une année de référence battant tous les records de précocité, de volume, et de qualité.
 

Par J.P. avec Sophie Dumay

Lors de la réunion, les services techniques du comité champagne sont revenus sur cette année viticole.

2018 devrait devenir une année de référence battant tous les records de précocité de volume et de qualité.
 

2018, une année viticole hors norme

En 2018 : 2,7% des surfaces ont été détruites par la grêle soit 922 hectares.

Le rendement agronomique est de 18 200 kg/ha et les champenois ont pu cueillir 15 800 kg/ha.


Comme chaque année, les co-présidents de l'interprofession ont donné leurs points de vue dans leurs discours.

Jean-Marie Barillère, président de l’Union des Maisons de Champagne n’a pas mâché ses mots.

"En terme de commerce, ce n’est pas folichon. Le pessimisme l’emporte."

En effet d'après les chiffres de l'AVC, pour la première fois depuis plus de 100 ans le marché français est moins important que l’export avec un recul de 4,5% soit une baisse des ventes de 6 millions de bouteilles par rapport à l’année passée à fin octobre.

Les deux derniers mois de l’année ne permettent donc pas d’être très optimiste. 

Le marché britannique, premier marché export en volume rebondit mais serait-ce lié à des ventes anticipées en raison du Brexit à venir ?

Les autres marchés comme le Japon l’Asie du Sud-Est, les Etats-Unis, l’Italie et l’Espagne se portent bien mais cela ne sera peut-être pas suffisant pour passer au-dessus des 300  millions de bouteilles.

Dans ces données, il faut notamment prendre en considération que les ventes sont déjà réalisées à l’export depuis octobre et que c’est le marché français qui termine en général l’année.
 

Les enjeux environnementaux de la Champagne



Jean Barillère a rappelé les enjeux environnementaux que s’est fixé la Champagne.
  • Zéro herbicide en 2025
  • 100% des entreprises de Champagne devront être certifiées en 2030.
 
© Ophélie Masure
© Ophélie Masure




Maxime Toubart, président du syndicat général des Vignerons a rappelé qu’il était de plus en plus difficile de se faire entendre de Paris et de Bruxelles.
 
D'après lui, l’Europe impose sa vision et le ministère de l’agriculture à Paris applique sans soutenir les spécificités locales.

Il a rappelé et recommandé aux vignerons de faire le bon choix  des prestataires de services notamment au moment des vendanges (conditions d’hébergements) afin de voir disparaître certaines pratiques qui ternissent la Champagne.


"La Champagne doit être exemplaire",


ont rappelé d’une seule voix les deux co-présidents.
 

"C’est en produisant des raisins de qualité que la Champagne créera de la valeur."
 




 

L'AVC, une association créée il y a 120 ans.

 « Cette association est  le réseau social le plus chaleureux et solidaire à l’utilité jamais démentie » , C'est ce que son président Pierre Emmanuel Taittinger a tenu à rappeler lors de la réunion jeudi 6 décembre dernier. 

  • Au terme de son mandat de 4 ans Pierre Emmanuel Taittinger va d’ailleurs  laisser sa place de président dès l’année prochaine à François Pierson.
  • Christophe Rapeneau endossera le titre de vice-président.

Une association créée le 1er mars 1898

  • A l'époque, un minuscule puceron jaune commence à envahir le vignoble de Champagne : le phylloxera.
  • Vingt-trois Maisons de Champagne décident de se réunir pour lutter ensemble contre le phylloxera. Elles crééent l’AVC (Association Viticole Champenoise).
  • L'union faisant la force : des remèdes furent trouvés.

L'AVC est gérée en parfait parité par les vignerons et les maisons de Champagne. Ensemble, ils "orientent et contrôlent les activités du CIVC au sein de la Commission Technique (CT-CIVC)".

Le CIVC, "Comité Interprofessionnel du Vin de Champagne" créé en 1941 est légalement chargé de défendre et de promouvoir l’appellation d’origine Champagne.

Sur le même sujet

REIMS. Gilets jaunes et forains

Les + Lus