Epernay : vendredi 13 chômé pour 1.300 lycéens à cause d'une rupture de canalisation

Publié le Mis à jour le
Écrit par Eric Normand

Au lendemain des épreuves de baccalauréat, les élèves du lycée Stéphane Hessel à Epernay (Marne) n'ont pas eu cours ce vendredi 13 mai 2022. Une canalisation d'eau s'est rompue, ce qui a engendré quelques inondations et une coupure d'électricité.

Les élèves ont bénéficié d'une journée de plus pour réviser leurs prochaines épreuves du baccalauréat. Contraints et forcés. Ce n'est peut-être pas plus mal en ce vendredi 13, presque une chance en pleine période d'examen !

Au lycée Stéphane Hessel d'Epernay (Marne), une canalisation a cédé dans la nuit de jeudi à vendredi. "Quand on a été prévenu au petit matin, il a fallu faire vite pour prévenir les élèves et les parents", explique Olivier Leloux, le proviseur. "Un mail a été envoyé à toutes les familles rapidement pour les informer de la fermeture du lycée pour la journée."

Inondations dans une galerie souterraine

Ce sont 1300 lycéens qui sont restés chez eux. L'établissement est composé de deux entités. "Ce sont les locaux de la rue Godart qui ont été touchés, ceux de l'avenue de Champagne n'ont pas été concernés" ajoute le proviseur, "il s'agit d'un rupture de canalisation, ce qui a entraîné des inondations dans une galerie souterraine sur environ 200 mètres, jusqu'à chez Moët."  

"Rien de grave, mais il n'était pas possible de rester ouvert." Les opérations de pompage ont duré toute la matinée. A midi, les pompiers avaient fini de sécher les lieux. L'électricité a pu être remise dans la foulée. Et l'après-midi, toutes les vérifications ont été menées avec les pompiers, Véolia et la mairie d'Epernay. 

Tout est rentré dans l'ordre. Lundi, les cours pourront reprendre normalement comme si de rien n'était !