Inquiétude chez les salariés de Carrefour Contact

Les salariés de l'enseigne d'Epernay ont exprimé leur inquiétude aux médias. / © Sophie Dumay / France 3 Champagne-Ardenne
Les salariés de l'enseigne d'Epernay ont exprimé leur inquiétude aux médias. / © Sophie Dumay / France 3 Champagne-Ardenne

Les salariés de l'enseigne de grande distribution ont débrayé ce jeudi, notamment à Epernay (Marne), en réaction à la vente annoncée par le groupe Carrefour de ses magasins Contact Marché.

Par Grégoire Schott (avec AFP)

Les salariés du Carrefour Contact Marché d'Epernay devaient se rendre ce jeudi à Massy-Palaiseau (Essonne) afin de participer à la manifestation organisée devant le siège de leur groupe. La fédération Force Ouvrière de l'alimentaire avait appelé à la grève et à un rassemblement face "aux menaces qui pèsent sur l'emploi" chez Carrefour. Les intempéries en ont décidé autrement et la mobilisation est reportée au 1er mars.

Les 9 salariés de l'enseigne d'Epernay ont tout de même maintenu leur mouvement de grève et ont choisi de passer une partie de la journée devant leur magasin qui a donc fermé ses portes. Une manière d'alerter le public et les clients sur leur situation.

Le PDG de Carrefour, Alexandre Bompard, a annoncé le 23 janvier dernier la suppression de 2.400 postes dans les sièges du groupe, via un plan de
départs volontaires, ainsi que la sortie du groupe de 273 magasins Carrefour Contact Marché (ex Dia), qui affecte 2.100 salariés avec un plan social à la clé. Des milliers de suppressions d'emplois supplémentaires sont redoutées par les syndicats.

En Champagne-Ardenne, les enseignes Carrefour Contact Marché qui doivent être cédées par le groupe sont situées à Epernay, mais aussi à Reims (avenue Nationale), Troyes et St-Julien-les-Villas (Aube).

Les salariés de Carrefour Contact Marché se mobilisent
Une grande manifestation des salariés du groupe Carrefour devait avoir lieu à Massy en région parisienne ce jeudi après l'annonce de la suppression de 273 Carrefour Contact Marché en France. Annulée en raison des conditions climatiques, c'est localement que le mouvement a eu lieu comme à Epernay où le magasin est resté fermé. Intervenants : Eric Kolaczek - chef de magasin, délégué syndical FO, élu CCE Carrefour-Proxi ; Fabrice Cordier - adjoint chef de magasin, 24 ans d'ancienneté ; Elisabeth De Souza - employée commerciale. - France 3 Champagne-Ardenne - Sophie Dumay / Xavier Claeys / Sylvie Allombert

 

Sur le même sujet

Les salariés de Carrefour Contact Marché se mobilisent

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés