La colère du maire d'Epernay contre l'Etat

© Daniel Samulczyk - France 3 Champagne-Ardenne
© Daniel Samulczyk - France 3 Champagne-Ardenne

Le maire UDI d'Epernay Franck Leroy vient d'apprendre que l'Etat programmait l'arrivée de 85 migrants dans sa ville en provenance de Calais. L'édile dénonce un manque total de concertation et fait valoir que la capacité d'accueil de sa commune est déjà saturée.

Par Mathieu Guillerot

C'est le ministère de l'intérieur qui en a décidé ainsi.

Début mai, 85 migrants actuellement basés à Calais devraient être transférés à Epernay pour y être hébergés. 

Une décision qui a pris de court le maire de la ville.

Si Franck Leroy entend assumer sa part de solidarité, il réclame une répartition plus équilibrée de ces migrants, soulignant que les 99 logements d'urgence de sa commune sont tous déjà occupés.

Regardez le reportage de la rédaction , il est signé Isabelle Forboteaux et Daniel Samulczyk :


La colère du maire d'Epernay



Sur le même sujet

Les + Lus