• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Migrants : Manuel Valls visite le centre d'accueil et d'orientation d'Epernay

© France Televisions
© France Televisions

Après avoir pris la parole au 12ème congrès des régions de France, Manuel Valls s'est rendu en fin de matinée à Epernay au centre d'accueil et d'orientation. Ce lieu a été créé pour héberger les migrants en provenance de Calais. 

Par L.L

Il en existerait 160 en France. Dans la Marne, une soixantaine de réfugiés seraient hébergés dans ces CAO, ces centres d'accueil et d'orientation dont 30 places à Epernay. Epernay où le Premier ministre s'est rendu ce jeudi, reçu par le maire de la ville, Franck Leroy. 

Ces centres ont été créés pour accueillir les migrants de Calais et désengorger "la jungle". 

Une de nos équipes suit ce déplacement pour nous.

La France est parfaitement capable d'accueillir ces demandeurs d'asile.


"La prise en charge de l'asile relève de la solidarité nationale (...) Le centre d'Epernay marque car c'est une structure à taille humaine (...) et il faut privilégier ces structures à taille humaine (...) 90 000 personnes sont à Calais dans ces camps que nous allons démanteler (...) La France est parfaitement capable d'accueillir ces demandeurs d'asile. Ceux qui ont droit à l'asile auront l'asile, ceux qui n'ont pas le droit seront reconduits dans leur pays (...) Je le dis avec beaucoup de modestie, je suis né dans un autre pays, en Espagne (...) la France nous a accueillis, j'ai fait mes études ici, j'ai été naturalisé et la France m'a offert la possibilité d'être élu, maire, député, membre d'un gouvernement, aujourd'hui chef du gouvernement."

Manuel Valls évoque la question des migrants et de leur hébergement.

Durant son passage à Epernay, le maire Franck Leroy a interpellé Manuel Valls sur plusieurs dossiers sparnaciens :

  • le commissariat de police et son équipement jugé indigne
  • le projet du Musée d'Archéologie et du Vin du Champagne (demande de subvention de la Ville auprès du Ministère de la culture pour ce projet)
  • l'hébergement des vendangeurs (et les difficultés rencontrées liées au durcissement des normes en matière d'hébergement) 
Par ailleurs, au sujet de la question des migrants, le maire d'Epernay a souligné que "la création des places qui leur sont destinées devait se faire en toute transparence avec les élus locaux et de façon équilibrée sur l'ensemble du territoire national".

Sur le même sujet

La sortie du Fioul en question

Les + Lus