• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Quand les agriculteurs et les apiculteurs s'associent pour sauver les abeilles

Agriculteurs et apiculteurs à Beine-Nauroy (Marne) / © France 3 Champagne-Ardenne
Agriculteurs et apiculteurs à Beine-Nauroy (Marne) / © France 3 Champagne-Ardenne

L'abeille est le pollinisateur agricole le plus important de notre planète, elles permettent notamment aux plantes à fleurs de se reproduire. Mais depuis plusieurs années, des millions d'abeilles disparaissent. Une expérience inédite a été lancée dans la Marne le 2 juin dernier pour les préserver.

Par Chloé Bion

Dans la commune de Beine-Nauroy (Marne), environ 400 hectares de luzerne sont cultivés. Cette légumineuse productrice de protéines constitue une source de pollen et de nectar pour les abeilles. La plante se récolte en quatre passages de mai à octobre avec une coupe tous les 45 jours.

L'idée est donc de laisser une bande de luzerne non-récoltée de part et d'autres de la parcelle au cours des trois premières coupes afin de permettre aux insectes de les polliniser.

Une vingtaine d'agriculteurs associés à trente apiculteurs de la Marne

Au total, ce dispositf permet de laisser en fleurs environ 10 hectares de luzerne à disposition des abeilles pour favoriser la ressource alimentaire des insectes, garantir leur santé et assurer la production de miel.

 / © www.symbiose-biodiversite.com
/ © www.symbiose-biodiversite.com

Le projet a été lancé par l'association Symbiose, pour des paysages de biodiversité. L'expérience s'étale sur les trois prochaines années avec des suivis et des comptages réguliers dans les ruchers marnais pour observer l'évolution du poids des colonies et de la production de miel.


Sur le même sujet

Tournesol géant

Les + Lus