Reims : l'arrêté rendant le masque obligatoire reste valable dans le centre-ville et sur les campus

L'arrêté rendant le masque obligatoire est passé devant le juge administratif de la Marne, à Châlons-en-Champagne, le jeudi 17 septembre. L'arrêté en question concerne Reims. Comme à Strasbourg (Bas-Rhin, en Alsace), l'arrêté a été suspendu. Il ne s'applique dorénavant qu'au centre-ville et campus.

C'est le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne qui décide du sort de l'arrêté rendant le masque obligatoire.
C'est le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne qui décide du sort de l'arrêté rendant le masque obligatoire. © Capture d'écran, Google Street View
Abusif, l'arrêté rendant obligatoire le masque dans tout Reims (Marne) ? C'est ce que le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne (Marne) devait trancher, le jeudi 17 septembre 2020. Rappelons que cet arrêté, d'abord limité au centre-ville le samedi, s'est ensuite étendu à toute la semaine et toute la ville

L'incertitude a régné jusque 17 heures. Le référé-liberté a conduit à la suspension de l'arrêté préfectoral rendant le masque obligatoire (lire détail dans le PDF ci-dessous). La suspension doit prendre effet le vendredi 18 septembre, à midi, si l'arrêté n'est pas corrigé. Le préfet devait prendre un nouvel arrêté : c'est ce qu'il a fait en désignant le centre-ville et les trois campus rémois. Le maire a appelé au civisme de chacune et chacun pour porter le masque, quand bien même il n'y aurait plus d'interdiction.
 

Suspension de l'arrêté obligeant au port du masque à Reims by Vincent Ballester on Scribd


Lorsque la mesure a été prise début septembre, elle avait été diversement accueillie. Et plutôt mal, par le requérant qui semble s'inspirer de l'arrêté valable à Strasbourg (Bas-Rhin, en Alsace), où il a été retoqué trois fois. Toutefois, à Nancy (Meurthe-et-Moselle, en Lorraine), ce type d'arrêté a également été attaqué devant le juge administratif... qui l'a pérennisé. 
 

Masque : la justice s'en mêle... et la suite ?

La justice administrative a suspendu l'arrêté qui rendait le masque obligatoire à Reims... pour un temps.
La justice administrative a suspendu l'arrêté qui rendait le masque obligatoire à Reims... pour un temps. © Thierry Doudoux, France Télévisions
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société justice