Cet article date de plus de 8 ans

Cour d'Assises de Reims : 17 et 3 ans de réclusion pour les frères Mimoun

11 ans après les faits, Karim Mimoun est reconnu coupable du meurtre de Hakim Yahiaoui et écope de 17 ans de réclusion criminelle. Son frère, Houari est, lui, condamné à 3 ans de prison pour violence volontaire.
Le verdict est tombé ce mercredi 14 novembre, après trois jours d'audience.
La Cour d'Assises de Reims a condamné Karim Mimoun à 17 ans de réclusion criminelle pour le meurtre d'Hakim Yahiaoui. Une peine assortie d'un suivi socio judiciaire de 8 ans avec une obligation de soins et de travail ainsi qu'une interdiction de revenir à Reims.
Son frère, Houari, écope de 3 ans d'emprisonnement, la Cour n'ayant pas retenu la complicité.

 

Après des années de cavale, le procès des frères Mimoun a enfin eu lieu
Les faits remontent à mai 2001.
Un jeune rémois, âgé de 26 ans, est découvert sauvagement assassiné, poignardé d'une quinzaine de coups de couteau, dans un terrain vague du quartier Wilson, à Reims.
Les frères Mimoun avaient alors pris la fuite vers l'Algérie, leur pays d'origine.
Absents lors de leur premier procès en 2006, ils sont finalement interpellés en 2008 et 2011 en Espagne et à Orly.
11 ans après les faits, la famille de la victime va enfin pouvoir faire son deuil.
L'avocat de la défense ne devrait pas faire appel de cette décision.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice