Il y a 40 ans, un concert était donné dans la cathédrale de Reims

Le 13 décembre 1974, a lieu un événement aussi improbable qu’exceptionnel s'est déroulé dans la Cathédrale de Reims : un concert réunissant la chanteuse pop Nico et le groupe de musique électronique Tangerine Dream, tous deux allemands.

Par LG

Ce concert, organisé par le représentant français du label indépendant anglais Virgin Record, créé l’année précédente par Richard Branson, et par l’association Musique Action Reims, est soutenu, à la surprise générale, par l’archevêque de Reims, soucieux de réconcilier la jeunesse avec l’église.
Cet évènement ultra médiatisé fait, à l’époque, un énorme scandale : certains y voient la profanation d’un lieu saint. Au lendemain du concert, des détritus jonchent le sol, et une seringue est trouvée.
La légende est en marche. Du journal « Le Monde » au « New York Times », toute la presse internationale relate l’événement, faisant du concert de la Cathédrale de Reims, un monument de l’histoire de la musique rock.

Une coproduction France Télévisions / Les Films du Tamarin avec le soutien de la Ville de Reims et la participation du CNC, de la Procirep/Angoa, de la Région Champagne-Ardenne.

France 3 Champagne-Ardenne a diffusé le 15 décembre 2012 un documentaire réalisé par Benoît Garel.

Groupe Facebook, Reims 74, Rock goes to the Cathedral

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus