Cet article date de plus de 8 ans

Reims : Motards en colère place d'Erlon

Une quarantaine de motards ont transformé la place d'Erlon de Reims en parking ce samedi 17 novembre après-midi. Ils protestent contre le port bientôt obligatoire d'un gilet ou d'un brassard jaune retro-réflechissant
"Ce n'est pas un brassard qui va sauver des vies" : tel est en substance le message que veulent faire passer les motards. Ce samedi 17 novembre après-midi, une quarantaine d'entre eux se sont réunis place d'Erlon avant de manifester à travers le centre-ville de Reims.

Ils protestent contre l'obligation qui pourrait bientôt entrer en vigueur de faire porter à tous les conducteurs de plus de 125 cmun brassard jaune retro-réflechissant de 150 cm². En cas de non-port de ce système de sécurité, ils seraient passibles de 68€ d'amende et d'un retrait de 2 points sur leur permis de conduire. Pour eux, cette mesure, qui devrait entrer en vigueur le 1er janvier 2013, n'est "que de la communication".

 

Mobilisation également à Troyes

Avant leur opération ce samedi 17 novembre place d'Erlon à Reims, les motards de la FFMC (fédération française des motards en colère) ont mené une opération coup-de-poing dans la nuit de vendredi à samedi dans l'agglomération troyenne, en décorant de rubans jaunes les feux tricolores.
 



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation transports mouvement social