• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Affaire Mendel : pour l'avocat de la famille, les urgences du CHU de Reims sont “défectueuses”

© France 3 Champagne-Ardenne
© France 3 Champagne-Ardenne

Une semaine après le décès d'Yvette Mendel aux urgences du CHU de Reims, le parquet de Reims lance une enquête "en recherche des causes de la mort". Il s'agit de déterminer les éventuelles responsabilités pénales de la mort de cette retraité après une longue attente sur un brancard le 6 mars.

Par J.J.A.

Qu'est-il arrivé à Yvette Mendel ce 6 mars ? Comment a-t-elle pu mourir au cœur des urgences de Reims après 2h30 d'attente ? Une semaine tout juste après son décès, les questions restent nombreuses.
 
L'agence régionale de santé devrait lancer une enquête interne. Mais au-delà, y-a-t-il une responsabilité pénale ? C'est pour le déterminer que le Procureur a décidé de se saisir du dossier et cela malgré l'absence de plainte de la famille. Car pour l'avocat de la famille avec cette nouvelle procédure, on se trompe de juridiction : lui privilégie l'enquête administrative, car c'est bien une administration qui est fautive selon lui.
 
Au terme d'un CHSCT extraordinaire à l'hôpital, il a été confirmé que les urgences étaient saturées à l'heure du décès. Le CHU avait d'ailleurs communiqué en ce sens dès vendredi dernier.
 
Enquête interne, enquêtes administratives, enquêtes pénales… Quoiqu'il en soit, l'ensemble du personnel de l'hôpital sera interrogé et celui de la maison de retraites où résidait Yvette Mendel aussi. Les responsabilités en effet pourraient être beaucoup plus larges.
 

Voir notre reportage

 

Sur le même sujet

La réaction de Maître Weltzer

Les + Lus