• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Arrivée du froid : Reims Habitat rallume le chauffage

Le froid gagne le Grand Est, il est temps de rallumer le chauffage. Mais à une température raisonnable. / © Skitterphoto - CC0 Creative Commons
Le froid gagne le Grand Est, il est temps de rallumer le chauffage. Mais à une température raisonnable. / © Skitterphoto - CC0 Creative Commons

L'office public de l’habitat de l’agglomération de Reims a annoncé jeudi 27 septembre qu'il rallumait le chauffage collectif ses résidences à partir du lundi 1er octobre. La décision concerne également les deux autres bailleurs de la ville, le Foyer Rémois et Plurial Novilia.

Par Jean-Christophe Dupuis-Remond

Vous l'avez certainement remarqué le froid a gagné notre région et si le soleil brille en journée, la chaleur qu'il offre est de moins en moins efficace.

La sensation de fraîcheur va désormais s'installer durablement et quand, comme ce jeudi 27 septembre, le thermomètre affiche à peine 4°C à Reims et que les premières gelées sont apparues en plaine, chacun se dit qu'il est temps d'allumer le chauffage.

C'est la décision qu'ont prise en commun, comme chaque année, les trois bailleurs sociaux de l'agglomération rémoise : Reims Habitat, Le Foyer Rémois et Plurial Novilia.
 

Plus de 14.000 logement chauffés dès le 1er octobre

Reims habitat l'a annoncé ce matin sur son compte Twitter :

"Le chauffage sera remis en service dans nos résidences bénéficiant de chauffage collectif, à partir du lundi 1er octobre."


Ce rallumage du chauffage concerne plus de 14.000 foyers sur Reims, ceux dotés d'un chauffage collectif. Les autres disposent d'un chauffage individuel, qui peut être allumé dès à présent.
 

19°C imposés par la Loi

Sur l'agglomération, Plurial Novilia dispose d'environ 30.000 logements, Le Foyer Rémois en a 18.000 (dont 7.861 en chauffage collectif) et Reims Habitat en possède 12.200, dont un peu moins de 6.000 en chauffage collectif.

Tous les logements en chauffage collectif dispose d'une température intérieure minimale de 19°C, soit un degré au-delà du chiffre imposé par la loi.

Et peut-être ne le savez-vous pas, mais il est interdit de chauffer son logement à plus de 19°C !

Coupure concertée au printemps

Il est à noter que si la date de coupure du chauffage au printemps prochain n'est pas encore connue, elle fera l'objet elle-aussi d'une concertation.
Ainsi les trois bailleurs rémois couperont le chauffage le même jour. Question d'équité pour leurs bénéficiaires.

Sur le même sujet

"La Lorraine est formidable"

Les + Lus