ATMO Grand Est veut donner un second souffle à la recherche contre la pollution de l'air

ATMO crée un appel à projets et un nouveau fond de dotations pour lutter contre la pollution de l'air. / © Céline Lang / France 3 Champagne-Ardenne
ATMO crée un appel à projets et un nouveau fond de dotations pour lutter contre la pollution de l'air. / © Céline Lang / France 3 Champagne-Ardenne

L'association régionale ATMO Grand Est s'est donnée pour mission de favoriser la recherche contre la pollution de l'air en faisant appel au plus grand nombre et en investissant en amont des traditionnels projets.

Par Raphaël Doumergue avec Céline Lang

ATMO, vous devez connaître, c'est l'association qui effectue et publie les mesures de la qualité de l'air dans le Grand Est. Depuis le début du mois de juin, elle s'est donnée une autre mission en créant un fond de dotations. Ce fond servira à soutenir les projets, et ce quel que soit le moment de leur conceptualisation, ayant pour objectif l'amélioration de la qualité de l'air.

Et on parle de cette qualité au sens large du terme puisque les projets proposés peuvent tourner autour de l’amélioration de la qualité de l’air intérieur, mais aussi viser la réduction des gaz à effets de serre et des émissions polluantes comme les pesticides par exemple. Ou encore à accroître la connaissance de l’impact de la qualité de l’air sur la santé. Le champ est très vaste, donc, et c’est une volonté d’ATMO de faire émerger des idées, via cet appel à projets.

La qualité de l'air est un sujet fondamental qui intéresse, qui interpelle et qui peut même inquiéter le grand public, mais on n'est pas encore aller assez sur le terrain des idées. Et il existe des solutions innovantes sur notre territoire qui peinent peut être à émerger pour des raisons en partie financière mais aussi par manque d'aides techniques.
- Laure Miller, vice-présidente d'ATMO Grand-Est et adjointe municipale LR de Reims -

La communauté scientifique mobilisée

Dans la région, ATMO s'appuie beaucoup sur la communauté scientifique qui travaille depuis longtemps sur toutes ces thématiques. 500 chercheus dans le Grand Est ont déjà investi la recherche dans les domaines du climat, de l’air, de l’énergie ou de la santé. Mais l'association souhaite élargir son champ d'action auprès des collectivités territoriales, des associations, des entreprises qui peuvent avoir une idée mais qui n'ont pas forcément les moyens de la mettre en œuvre.

Et pour financer cette recherche, ATMO crée un fonds de dotation sur lequel elle place 150 000 euros pour commencer. Mais elle compte également sur des partenaires privés pour augmenter cette somme. L’objectif est de pouvoir financer le mieux possible ces projets qui visent à améliorer la qualité de l’air que nous respirons. 

Calendrier du dispositif "Appel d'AIR"

  • 05 juin 2019 : Ouverture du dispositif
     
  • 15 septembre 2019 : Date limite de récéption des propositions
     
  • Fin septembre 2019 : Pré-classement des propositions
     
  • Fin octobre 2019 : Validation définitive et information des candidats
     
  • Fin novembre 2019 : Assises régionales à Nancy et annonce des lauréats

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus