BD : Gérard Berthelot raconte Raymond Kopa, joueur emblématique du Stade de Reims

Extrait de la BD, "Raymond Kopa, l'inoubliable" / © Graphic Impact
Extrait de la BD, "Raymond Kopa, l'inoubliable" / © Graphic Impact

Graphiste et illustrateur originaire d'Angers, Gérard Berthelot s'est intéressé à l'homme derrière la légende, celui qui fût 1er ballon d'or français. Raymond Kopa, l'inoubliable est une bande dessinée des éditions Petit à Petit.

Par BS

C'est l'histoire d'un fils d'un immigré polonais dont le destin était tout tracé. Comme son père et son grand-père avant lui, Raymond Kopaszewski aurait pu devenir mineur. Mais le destin en a décidé autrement. C'est ce qu'a voulu raconter Gérard Berthelot à travers une BD intitulée Raymond Kopa, l'inoubliable. L'histoire d'un prodige du ballon rond devenu le Napoléon du football. 

Ce qui m'intéressait, c'était son parcours sportif bien sûr, mais son parcours d'homme aussi,
-Gérard Berthelot, scénariste et illustrateur.

Installé près d'Angers, Gérard Berthelot est un fan de football. Cet ouvrage sur Kopa c'est un vieux projet. "Au décès de Raymond Kopa, le stade Jean Bouin a été rebaptisé stade Raymond Kopa alors je me suis dit que c'était le moment de mener ce projet à terme", avoue t-il. 
 

C'est ainsi que l'illustrateur entre en contact avec la veuve de Kopa et ses deux filles. "Moi ce que je voulais, c'était raconter sa vie familiale, alors il me fallait leur autorisation. Ils m'ont donné carte blanche" affirme Gérard Berthelot. Pour écrire son histoire, l'auteur s'est beaucoup appuyé sur la biographie de l'ancien footballeur du Stade de Reims, Kopa par Raymond Kopa.

Plus qu'une simple BD relatant quelques anecdoctes sur la vie du triple champion d'Europe, Gérard Berthelot voulait réaliser une docu-BD. Et pour être au plus près de la réalité des faits, il s'est entretenu avec les proches de Kopa pour recueillir des informations sur la vie intime du joueur à l'époque. "J'ai pu avoir accès à des documents et des coupures de journaux des années 50 et 60, qu'ils avaient conservé. Tout ce que je raconte est vrai. Je n'ai rien inventé" précise t-il. 

 

Découvrez quelques planches de la BD


Une autre époque du foot

Parler de la vie de Raymond Kopa, c'est aussi évoquer la vie des joueurs de football dans les années 50. L'époque où les footballeurs étaient ouvriers ou mineurs. "Beaucoup de jeunes, que j'ai rencontrés et qui ont lu mon livre, ont été surpris par ces jeunes semi-professionnels qui descendaient à la mine avant d'aller s'entraîner", confie-t-il. Une chose aujourd'hui inenvisageable dans un monde où certaines stars du ballon rond sont multi-millionnaires. C'est aussi cela que Gérard Berthelot a voulu montrer "Une autre époque du football". Une époque où lorsqu'on signait dans un club, c'était à vie. Raymond Kopa s'était d'ailleurs battu contre cela. Lui qui après avoir signé au SCO d'Angers avait rejoint le Stade de Reims avant de s'envoler pour l'Espagne rejoindre le Real de Madrid. 

Une vie riche qui ne s'arrêtera pas même lorsqu'il décide de raccrocher les crampons, bien au contraire. "Cet homme, c'était un pionnier en matière de reconversion. À 26 ou 27 ans, il avait déjà pensé à ce qu'il ferait après sa carrière de footballeur" s'exclame Gérard Berthelot. En effet, lorsque Kopa met fin à sa carrière en 1967 à l'âge de 35 ans, l'attaquant des Bleus (de 1952 à 1962), devient représentant pour des marques. Il se lance dans le marketing et développera plus tard sa propre marque. Il l'un des premiers à s'être servi de son image pour faire des affaires. Précurseur dans bien des domaines, voilà pourquoi Raymond Kopa est, et restera inoubliable.


 

Sur le même sujet

Les + Lus