"C’était digne d’un film", deux touristes français racontent l'horreur du tremblement de terre au Maroc

En vacances à Agadir, au sud-est du Maroc, un couple de rémois a ressenti les secousses du terrible séisme qui a frappé le Royaume dans la nuit du 8 au 9 septembre.

Le bilan est épouvantable. Et il ne cesse de s'alourdir. Selon le dernier comptage des autorités marocaines ce dimanche 10 septembre, au moins 2012 personnes sont décédées à la suite du tremblement de terre qui a touché le pays dans la nuit du 8 au 9 septembre. 

Raja Moussadek et Quentin Remiot se trouvent à Agadir, au sud-est du Royaume. Les deux touristes rémois ont vécu le drame en direct. "Nous n’avons jamais ressenti une chose semblable. Tout a tremblé. Nous avons eu l’impression que notre petit immeuble nous tombait dessus, que tout était fracassé !" raconte Quentin Remiot. 

Les lumières se sont coupées. Notre premier réflexe, cela a été de courir. Tout le monde sortait en même temps que nous, c’était digne d’un film

Quentin Remiot, touriste rémois en vacances au Maroc

Le lieu de résidence des deux touristes se trouve à moins de 200 km d'Al-Haouz, province de l'épicentre du séisme, enregistré à une magnitude de 6,9 sur l'échelle de Richter. Du jamais vu dans l'histoire du Maroc.

Une ville déjà détruite en 1960

Il y a soixante ans, la ville d'Agadir a déjà été frappée par un impressionant tremblement de terre, causant la mort de 12 000 personnes et en blessant 25 000 autres. "Nous avons très vite fait le rapprochement avec le séisme de 1960. C’est une région qui est très touchée par ce genre de séisme, donc on a eu le réflexe de se dire qu'il s'agissait d'un tremblement de terre" détaille Raja Moussadek. 

Après le choc, les deux touristes assurent aller mieux. "Les compagnies aériennes essaient de nous rassurer en nous disant que nous pourrons repartir et l’ambassade de France nous a dit qu'il fallait s’en remettre aux autorités locales". 

En France, la solidarité commence à s'organiser. Le ministère de l'Europe et des Affaires étrangères a activé le fonds d’action extérieure des collectivités territoriales pour "'appuyer des actions de solidarité [...] au bénéfice des populations touchées par le séisme"

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité