Des lunettes anti-poux, anti-moustiques disponibles début 2024, grâce à deux entrepreneurs de Reims

Une innovation dans le domaine de la lunetterie, mais aussi de la matelasserie ou encore des jouets sera bientôt sur le marché. La microencapsulisation va révolutionner le quotidien. Un laboratoire de recherche et design est en projet à Reims.

Tous les ans, le cauchemar revient. A l’automne, les enfants effectuent leur rentrée, mais les poux aussi. S’en débarrasser n’est pas toujours simple. Mais dès le début de l’année 2024, une innovation va être mise sur le marché. La société 15-1 Diffusion a en effet mis au point et breveté un matériau : " Aloha", contenant des principes actifs par microencapsulsation. Les applications envisagées sont nombreuses.

Les premières concerneront les lunettes. Ces "lunettes augmentées" ont déjà été présentées au Salon Mondiale de l’Optique en septembre 2023. La société 15-1 sera également présente au Salon Made in France, du 9 au 12 novembre, au Parc des Expositions de la Porte de Versailles à Paris.

Didier Janot et Antoine Quinzin, âgés de 59 et 48 ans, sont les deux fondateurs de la société15-1 Diffusion, basée à Lyon. Depuis 2014, leur entreprise est spécialisée dans la gestion de licences d’une dizaine de marques dans l’optique, dont Mauboussin ou encore Alpine et Festina. C’est le goût de la recherche et de l’innovation qui les a amenés au développement de ce nouveau matériau, "Aloha".

 Des matelas anti-punaises de lit

L’innovation est promise à une belle réussite. Outre les lunettes anti-poux ou anti-moustiques, "Aloha" peut trouver de nombreuses applications : des matelas anti-punaises de lit, des tentes de camping anti-moustiques, des coques de téléphone antibactériennes, et même, à terme, des peluches imprégnées de l’odeur d’un parent.

Nous n'utilisons pas de produits traitants, mais des produits à base d'huiles essentielles. Il y a eu des tests. ce n'est pas toxique.

Didier Janot, cofondateur de l'entreprise 15-1 Diffusion.

L’idée séduit déjà les industriels. "Nous sommes approchés par des multinationales", raconte Didier Janot, co-fondateur de 15-1 Diffusion. "C’est complètement fou. C’est parti comme une fusée. Ce qui nous arrive est un conte de fées. Je suis effaré par la facilité avec laquelle on a pu entrer en contact avec eux".

C’est sous la marque "Le Petit Prince" que seront commercialisées les premières lunettes. Les deux entrepreneurs en possèdent la licence pour le monde entier.

Le concept "Aloha" a été mis au point à Lyon par une petite équipe de cinq personnes, des chimistes et un directeur scientifique. "Nous avons une dimension écoresponsable. Nous n’utilisons pas de produits traitants, mais des produits à base d’huiles essentielles. Il y a eu des tests. Ce n’est pas toxique", assure Didier Janot.

  Un laboratoire de Recherche et de Design

Actuellement, les deux entrepreneurs travaillent à finaliser le financement et à trouver un site, mais après déjà cinq années de recherche, ils projettent aujourd’hui d’installer un laboratoire de Recherche et de Design, à Reims. Ce laboratoire a pour but l’exploitation du brevet, dans la Cité des Sacres.

Didier Janot a vécu 15 ans en Afrique où sévit le paludisme. "C’est un fléau", indique-t-il. "J’avais rêvé de faire quelque chose contre cela ".

Des lunettes anti-poux et donc anti-moustiques seront commercialisées en 2024. Côté prix, "On fournit la matière au fabricant. L’idée est qu’il n’y ait pas de hausse pour le consommateur, qu’au moment du choix, la préférence vers telle ou telle monture  ne soit pas liée au budget ", assure Didier Janot.

Encore quelques jours et l'on pourra découvrir ces lunettes au Salon Made in France, à Paris. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité