VIDEO - Football : le Stade de Reims utilise un drone pour analyser ses entraînements

Le drone téléguidé du Stade de Reims vole au dessus du terrain d'entraînement. / © Stade de Reims
Le drone téléguidé du Stade de Reims vole au dessus du terrain d'entraînement. / © Stade de Reims

Comme d'autres clubs de ligue 1, le Stade de Reims, lui aussi, a succombé aux tournages des entraînements de ses joueurs au drone. Un outil révolutionnaire pour le staff.

Par C.C./M.G.

Scrutés, quasi-espionnés… Sur les images filmées au drone, l'effectif du Stade de Reims est en pleine séance d'entraînement. Deux heures d'effort, enregistrés à chaque fois par l'analyste vidéo du club, convaincu par l’utilité de ce mariage insolite entre sport et technologie.  

Suivant la demande du staff, on peut avoir une vue plus plongeante ou plus éloignée pour voir tous les joueurs ou juste une ligne. On peut faire des travellings.
Quentin Hequet, analyste vidéo du Stade Reims

Le drone observe et scrute les tactiques de jeu. Ces entraînements filmés depuis le ciel correspondent à une demande du staff et c'est aussi une première dans l'histoire du club. Dans la vidéo ci-dessous, on se rend compte de la tactique de déplacement des joueurs sur le terrain. Une observation sous un angle original. 

Le drone filme les joueurs du Stade de Reims.


Prendre de la hauteur et du recul, un plus indéniable pour l'entraineur David Guion avec toutefois un revers à cette médaille technologique. Le risque est de se focaliser uniquement sur les défauts des sportifs, désormais plus voyants.

 
Le drone propose à l'analyste vidéo une vue d'ensemble du jeu. / © Daniel Samulczyk / France 3 Champagne-Ardenne
Le drone propose à l'analyste vidéo une vue d'ensemble du jeu. / © Daniel Samulczyk / France 3 Champagne-Ardenne

David Guion, l'entraineur du Stade de Reims souligne que "le petit bémol c’est que c’est tellement précis qu’il faut faire attention avec les joueurs. Si on est vraiment très pointilleux, très exigeant on serait toujours derrière le joueur ou derrière la ligne défensive parce qu’elle n’est pas assez remontée ou parce qu’elle n’est pas assez alignée ou parce que le joueur n’a pas bien fermé l’intervalle."

Bien sûr ça nous aide beaucoup mais il faut l’utiliser avec le joueur de façon pédagogique.
David Guion, entraineur du Stade de Reims

Une avalanche de données à analyser  

S'améliorer et comprendre la spécificité de chaque joueur ; son rythme cardiaque, sa distance parcourue, en parallèle du drone, tout l'effectif est équipé d'un boitier GPS.
 
Le drone survole les joueurs pendant la séance d'entrainement. / © Daniel Samulczyk / France 3 Champagne-Ardenne
Le drone survole les joueurs pendant la séance d'entrainement. / © Daniel Samulczyk / France 3 Champagne-Ardenne

"La première partie du travail c’est d’extraire chaque séquence de jeu pour les mettre à disposition du staff. Après dans un deuxième temps, il y a une partie montage ou là on voit les choses positives et négatives. Cela sert comme retour objectif. Le staff a un retour vidéo qui permet de confirmer ou d’infirmer le ressenti." précise Quentin Hequet. 
 
Une preuve par l'image qui porte ses fruits pour le moment. Après 13 journées de championnat, le Stade de Reims pointe à la 8e place au classement.
 

Sur le même sujet

Les + Lus