Le marché de Noël de Reims est-il réellement le troisième de France ?

On le répète à l'envi, mais au fond, personne n'arrive vraiment à recouper cette information. Le marché de Noël de Reims serait "le troisième plus grand marché de France", selon l'office du tourisme de la cité des sacres. On a voulu vérifier ça.

Le marché de Noël de Reims, 27 décembre 2017
Le marché de Noël de Reims, 27 décembre 2017 © Xavier Claeys / France 3 Champagne-Ardenne
C'est un peu comme la méthode Coué. On se dit qu'à force de le répéter, la maxime finira par se réaliser : Reims serait le troisième plus grand marché de Noël de France. Nous avons sorti nos papiers, nos stylos et convoqué tout notre répertoire pour éclaircir ce mystère.

Premier réflexe : interroger Vincent Mansencal, le président des Vitrines de Reims, l'association des commerçants du centre-ville. Que pense-t-il de cette troisième marche sur le podium si convoitée des marchés de Noël français ? "C'est quelque chose que j'ai toujours entendu. Il serait le troisième marché si l'on compte le nombre de chalets, derrière Strasbourg et Colmar, évidemment", répond-il, à la fois dubitatif et curieux de répondre à la question. Enjoué, il propose : "Laissez-moi un peu de temps pour que je vérifie."
 
 

Le nombre de chalets ?

Après deux heures d'investigations, Vincent Mansencal nous rappelle, visiblement gêné. "Je n'ai pas réussi à trouver la source de ce chiffre, concède-t-il. Tout ce que je sais, c'est qu'il est le troisième plus grand en nombre de chalets." Et le président d'analyser : "J'imagine que ce doit être du lobbying. Tant mieux s'il est le troisième de France ! C'est très bien pour l'image que ça renvoie, c'est positif."

La mention "plus grand" concernerait donc le nombre de stands installés au pied de la cathédrale. Une version confirmée par l'office du tourisme rémois. Avec ses 140 chalets, Reims se placerait à la troisième place, derrière les 300 maisonnettes en bois du mastodonte strasbourgeois et les 170 exposants de Colmar.
 
 

Quel classement ?

"C'est un chiffre à prendre avec un peu de pincettes. On ne sait pas réellement d'où il sort", prévient-on à l'office du tourisme. Mais alors, pourquoi l'afficher fièrement sur son site ? La thèse du lobbying est également avancée et totalement assumée, "pour favoriser la région et ses atouts". Il faut dire que de nombreux tour-opérateurs proposent une halte au marché rémois, de quoi amener près de 670.000 visiteurs en 2018.  

Puis, chacun se demande : "D'où pourrait venir un tel classement ?" Là encore, pas de réponse. Ou en tout cas, pas de palmarès officiel. Si quelques sites internet mentionnent la cité des sacres dans leur classement subjectif, ils placent souvent ceux des villages alsaciens en tête de liste, ou encore celui d'Amiens et de Montbéliard.
 

Une troisième place fièrement revendiquée, un nombre de chalets important et une proximité avec Paris (45 minutes en TGV, environ une heure trente en covoiturage) qui sont des atouts de choix pour une petite virée champenoise hivernale. Avec l'ambiance de Noël en prime. Et pour tout vous dire, si nous l'avons tant répétée cette information pas (encore) vérifiée, c'est qu'au fond, ici à France 3 Champagne-Ardenne, nous avions très envie qu'il soit sur ce podium, notre marché de Noël.
 

Calculettes et maux de tête

Pour compter les visiteurs, moins de flou artistique. Une personne est présente à chaque point de sortie du marché toutes les demi-heures durant cinq minutes, tous les jours d'ouverture du marché. A partir de ce comptage, une moyenne du nombre de personnes qui sortent toutes les demi-heures à chaque point de sortie est calculée (on multiplie par 6 ce nombre de personnes, car il faut six fois cinq minutes pour arriver à une demi-heure), et on additionne toutes les fréquentations par demi-heure, ce qui nous donne le nombre de visiteurs pour une journée. Enfin, on multiplie cette journée, disons un mardi, par le nombre de mardis qu'il y a durant la période d'ouverture du marché de Noël. En additionnant tous les jours de la semaine, on obtient le nombre total de visiteurs, qui était précisément de 669.220 en 2018.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
noël en champagne-ardenne noël événements sorties et loisirs économie