Marne : à Bezannes cinq logements sociaux à l'architecture futuriste dont un "anti burn out"

Le bailleur social Plurial Novilia a inauguré ce jeudi 28 novembre à Bezannes cinq maisons innovantes conçues par cinq cabinets d'architecte de renommée internationale. Des habitats tout confort, aux allures futuristes destinés à un public de cadres.
 

Impossible de manquer ces habitations insolites lorsque l'on arrive dans la commune de Bezannes, près de Reims, par l'avenue Alcide de Gasperi. Une sorte de champignon rouge côtoie des cubes ocres superposés. A y regarder plus près, il ne s'agit pas de décors de films mais bien de deux des cinq nouvelles habitations inaugurées ce jeudi 28 novembre par Plurial Novilia. Cinq maisons futuristes représentent chacun des cinq continents : Océanie, Asie, Europe, Afrique et Amérique. Un nouveau lotissement baptisé Bezannes Esperanto.
 


Réinventer l'habitat social

Pour le bailleur social Plurial Novilia, à l'origine du projet, l'idée était de "réinventer l'habitat social". Carte blanche a été donnée aux cabinets d'architectes choisis. Des architectes de renommée internationale ont ainsi travaillé côte à côte pour réaliser un ensemble harmonieux.

Une aubaine pour le maire de Bezannes, Jean-Pierre Belfie, qui souhaite "casser les codes". "Je veux faire de Bezannes un musée un ciel ouvert d'œuvre architecturales monumentales". Pari réussi puisque désormais ces nouvelles habitations côtoient entre autres l'immeuble de Cristal Union conçu par le célèbre architecte Jean-Michel Willemotte.

Ces cinq maisons remarquables sont situées dans une rue qui porte bien son nom : la rue des 5 continents. Elles jouxtent la maison de retraite de Bezannes "Le Sourire Champenois", ainsi que de l'autre côté les deux maisons connectées inaugurées en 2018. Ce nouvel ensemble de maisons originales fait partie d'un projet global ambitieux lancé par Plurial Novilia il y a quatre ans nommé Konekti.

Habitat du futur

Ces maisons de type T4 ou T5 font entre 117 m2 et 156 m2. Elles ont été conçues pour un public plutôt de cadres. Car les loyers oscillent entre 1.040 euros pour la maison Océanie, la plus petite en superficie et 1.460 euros pour la maison Amérique, la plus grande. Ces prix prennent en compte les charges et la surface garage des maisons.
 


Ces habitations du futur ont aussi été pensées pour des familles. La maison Europe notamment, conçue par Raphaël Ricote, du groupe AREP- une filiale du groupe SNCF branche Gares et Connexions- dispose d'un espace indépendant avec kitchenette et salle de bain qui peut servir de studio à un adolescent par exemple. Dans chaque maison, les chambres ont une salle de bain attenante. Ou du moins plusieurs salles de bain.
 

 

Enfin, les matériaux utilisés sont simples et communs à chaque maison : bois, verre, enduit, béton. Dans la maison Asie, un mot clé : zenitude. Le cabinet S'PACE, filiale de la Holding BLUE – Banque des Leaders en Urbain et Environnement- très présent en Asie s'est donné pour défi de "réinterpréter l'Asie à Bezannes" en focalisant sa structure autour de la notion de bien-être.

La terrasse sur le toit entourée de bambous, telle une cabane, c'est un anti burn-out.
-Jean-Robert Mazaud, architecte de la maison Asie


Respect de l'environnement

L'architecte précise également que sa maison du futur respecte l'environnement et les autres. "Ses matériaux utilisés, comme le bois, ses ouvertures qui laissent passer la lumière naturelle et la dimension sociale de ce quartier qui incite à la convivialité du fait de la proximité des maisons en font une maison futuriste et respectueuse de son environnement".
 

Le système de chauffage est identique à toutes les habitations. Elles sont chauffées au gaz. Et disposent d'un ballon thermique qui, d'après Plurila Novilia, permet 60% d'économie d'énergie. A l'extérieur aussi, les maisons sont pensées pour être plus durables. La maison Amérique, œuvre du cabinet rémois BLP architectes dispose d'une façade végétalisée. La vie à l'intérieur est aussi importante qu'à l'extérieur avec de nombreuses passerelles entre les pièces de vie et les terrasses.
 

Quant à la maison Afrique, elle a dû s'adapter aux contraintes et aux normes françaises. A l'origine voulue en terre, elle n'a pu se réaliser qu'en béton et enduit. "Cela a légèrement freiné notre aspect créatif", précise Cristina Devizzi de l'agence Oualalou+Choi basée entre Paris et Casablanca."Mais on s'est bien rattrapé. On a fondé notre maison du futur sur une notion qui nous paraît essentielle : l'ouverture. A l'image du continent africain".
 

 

L'harmonie de ces maisons est dans la variété.
-Cristina Devizzi, architecte de la maison Afrique


Les cinq maisons futuristes accueilleront leurs premiers locataires le 15 décembre 2019.


 
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité