Pourquoi les JO font prendre quatre mois de retard aux travaux du CHU de Reims

Ouverture de nouveau reportée, pour le bâtiment Christian Cabrol. L'hôpital de Reims nouvelle version accueillera ses premiers patients 4 mois plus tard que prévu. En décembre 2023, la direction évoquait déjà un contretemps dû aux Jeux olympiques de Paris.

Le déménagement des patients de l'hôpital de Reims (Marne) vers le nouveau bâtiment Christian Cabrol aura finalement lieu en septembre. Les travaux sont effectués par des entreprises qui travaillent en même temps sur les Jeux olympiques de Paris, prévus en juillet prochain.

En décembre dernier, l'établissement de santé avait déjà fait état d'un retard. À l'époque, le CHU de Reims évoquait une ouverture prévue en mai. Un délai qui n'est finalement pas possible à tenir. Contacté, l'hôpital rémois indique que "le pic du nombre de personnel attendu sur le chantier n'a jamais été atteint".

Conséquence : l'hôpital de Reims doit aussi décaler les vérifications incendie, obligatoires pour ouvrir un nouveau bâtiment. "L'approbation est donnée à la fois par la commission de sécurité incendie et le SDIS 51 (NDLR : les pompiers). Nous avons préféré reporter la réunion de cette commission, pour que les entreprises puissent se mettre en conformité, sur le système sécurité incendie", indique la direction.

Malgré le contretemps, le CHU de Reims veut souligner que la livraison des équipements continue : "On a reçu les lits et on continue à armer les blocs opératoires." Ces travaux doivent permettre à l'établissement de continuer à accueillir chaque année "320 000 consultations", comme l'indique son site internet