Reims : 23ème rallye Monte-Carlo historique, des photographes fous d'amour

L'histoire d'amour entre Hervé Raymond et Marie Leguebe est née il y a un an, ici à Reims, lors du rallye Monte-Carlo historique. Ils sont venus assister au départ de cette 23ème édition ce vendredi 31 janvier pour immortaliser le moment et fêter "leurs noces de coton". / © L.L/ France Televisions
L'histoire d'amour entre Hervé Raymond et Marie Leguebe est née il y a un an, ici à Reims, lors du rallye Monte-Carlo historique. Ils sont venus assister au départ de cette 23ème édition ce vendredi 31 janvier pour immortaliser le moment et fêter "leurs noces de coton". / © L.L/ France Televisions

Ils étaient nombreux à venir admirer les 124 voitures de ce 23ème rallye Monte-Carlo historique. Hervé, Marie, Nadia, Sabine et Michel, ont la même passion pour les véhicules anciens et la photographie. Nous les avons retrouvés, avant le départ, sur le parking du Boulingrin de Reims. 

Par L.L

Quand on voit les yeux des spectateurs pétiller et les flashs crépiter, on comprend qu'entre ces amateurs de sport automobile et le rallye Monte-Carlo historique, c'est une histoire d'amour, plusieurs même parfois.

Hervé Raymond et Marie Leguebe se sont vus pour la première fois il y a un an, à un rallye. Mais c'est ici, à Reims, lors du 22ème rallye Monte-Carlo historique que leur cœur a fait boum. Le début d'une idylle autour de vieilles voitures. Le début d'une balade en auto rétro, forcément.
 

Chez nous, on vit, on pense, on mange presque voiture
- Hervé, amateur de vieilles voitures 


Pour fêter cet anniversaire, Marie a offert à Hervé ce week-end surprise, hors du temps. Le couple habite dans l'Oise, Monsieur possède sept véhicules de collection, trois Françaises, des Simca des années 50 et quatre Américaines, une Ford de 1955, une Mercury de 55 aussi et deux Chevrolet Bel Air de 1951 et 1956. "Avec les vieilles voitures, le conducteur doit être conducteur, il est aux commandes" s'en amuse Hervé.

"Chez nous, on vit, on pense, on mange presque voiture" conclut-il. Une passion qu'il partage avec sa compagne. "J'aime leurs formes, leurs couleurs, elles ne sont pas standardisées, quand je roule avec la Bel Air, c'est une boîte auto mais c'est une autre conduite" précise Marie. Le couple fait partie d'une association, le Car Club Roadmen qui rassemble des passionnés de véhicules antérieurs à 1964. Marie et Hervé ont accepté de poser pour nous. Devant ce modèle russe. 
 
 
Marie et Hervé partagent la même passion pour les voitures anciennes. / © L.L/ France Televisions
Marie et Hervé partagent la même passion pour les voitures anciennes. / © L.L/ France Televisions

Avec son Canon 80 D, Nadia Grossemy mitraille. En attendant le départ de ce 23ème rallye Monte-Carlo historique depuis le parking du Bouligrin, à Reims, elle en profite pour photographier sous toutes les coutures les modèles exposés. Nadia est venue spécialement de Vouziers, dans les Ardennes, pour vivre ce moment et le partager "je trouve cela formidable de voir tous ces passionnés, c'est une tradition, il faut que cela continue" s'enthousiasme-t-elle. 

Nadia est "tombée amoureuse" de cette Porsche grise. Mais les voitures, elle les aime toutes, tous les modèles et depuis toujours, depuis l'âge de 11 ans exactement. Le jour où elle a rencontré son mari, un amateur d'Américaines et de motos. Un amour de jeunesse en quelque sorte. Toujours son appareil-photos à la main, Nadia nous salue et part immortaliser d'autres véhicules. Elle aimerait bien aussi photographier les participants avec leur voiture. 
 
Nadia, amatrice de belles voitures est venue spécialement de Vouziers, dans les Ardennes pour voir le départ de ce 23ème rallye Monte-Carlo historique, à Reims. / © L.L/ France Televisions
Nadia, amatrice de belles voitures est venue spécialement de Vouziers, dans les Ardennes pour voir le départ de ce 23ème rallye Monte-Carlo historique, à Reims. / © L.L/ France Televisions

 

"C'est la voiture de nos 20 ans"

Les femmes sont décidément généreuses. Sabine a offert à son mari Michel, ce week-end à Reims, à l'occasion de son anniversaire. "On vient rêver à défaut de pouvoir y participer, nous n'avons pas les moyens, environ 10.000 euros pour l'inscription, les hôtels, l'organisation", nous glisse ce collectionneur de voitures anciennes. Ce couple d'Alsaciens est impressionné par le nombre de voitures exposées, "un choix incroyable et dire qu'elles ont toutes couru à l'époque" s'émerveille Michel. On ne compte plus le nombre de clics, " je dois en être à 200 - 300 photos, l'appareil est plein, je vais les trier et les conserver surtout les plus anciennes". Cette Peugeot 504 Coupé rappelle des souvenirs à nos deux tourtereaux. Ils ont la même. C'était d'ailleurs leur voiture de mariage.
 
Sabine et Michel Schweinberg se sont mariés dans une voiture similaire, une 504 Coupé / © L.L/ France Televisions
Sabine et Michel Schweinberg se sont mariés dans une voiture similaire, une 504 Coupé / © L.L/ France Televisions


La 205, ça représente notre jeunesse, c'est la voiture de nos 20 ans, à l'époque fallait avoir ça
-Michel, passionné de voitures anciennes


Michel possède deux 504, une Berline et une Coupé ainsi qu'une petite Mazda MX-5 qui aura 50 ans cette année et deux 205, une Cabriolet et une GTI. " La 205, ça représente notre jeunesse, c'est la voiture de nos 20 ans, à l'époque fallait avoir ça" sourit-il, " je me fais traiter de cinglé" nous confie-t-il. Cinglé, peut-être pas, fou des volants, peut-être bien.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus