• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Reims : le “Fouquet's” des gilets jaunes de Thillois incendié

Voici ce qu'il reste de la cabane des gilets jaunes qui était installée près du rond point d'Ikea à Thillois. / © Isabelle Griffon / France 3 Champagne-Ardenne
Voici ce qu'il reste de la cabane des gilets jaunes qui était installée près du rond point d'Ikea à Thillois. / © Isabelle Griffon / France 3 Champagne-Ardenne

Dans la nuit du jeudi 9 au vendredi 10 mai, la cabane des gilets jaunes de Thillois a brûlé. Elle était installée depuis le 20 novembre près de Reims.

Par IG

C'était la dernière cabane des gilets jaunes encore en place autour de Reims. Leur QG qu'ils avaient baptisé Le Fouquet's a brûlé dans la nuit du jeudi 9 au vendredi 10 mai, vers 1 heure du matin. Les gilets jaunes avaient quitté les lieux une demi-heure environ avant le début de l'incendie. Les pompiers sont rapidement intervenus pour éteindre le feu, mais il ne reste plus rien de la cabane de palettes. Les quelques affaires personnelles (micro-ondes, cafetières, ustensiles de cuisine, vaisselle...) qui se trouvaient à l'intérieur ont brûlé. L'origine de l'incendie est pour le moment inconnue.

La cabane avait été érigée depuis le 20 novembre, soit quelques jours après le début du mouvement, à proximité du rond-point d'Ikea, à Thillois. Plusieurs dizaines de gilets jaunes s'y relaient quotidiennement. "On ne comprend pas pourquoi ils ont fait ça, déplore celui que tout le monde ici surnomme "papy Thillois". C'est un lieu de dialogue et de rassemblement. C'est un peu dégueulasse de l'incendier."
 
Les gilets jaunes ont déjà commencé à installer les fondations d'une nouvelle cabane. / © Isabelle Griffon / France 3 Champagne-Ardenne
Les gilets jaunes ont déjà commencé à installer les fondations d'une nouvelle cabane. / © Isabelle Griffon / France 3 Champagne-Ardenne

Ce vendredi matin, ils étaient une trentaine à venir constater les dégâts, mais surtout ramener des palettes et apporter leur aide pour reconstruire leur quartier général. Un appel à la solidarité a été lancé sur les réseaux sociaux. "Cet incendie ne va pas nous arrêter, au contraire, promettent les gilets jaunes. Le Fouquet's 2 va voir le jour. D'ici trois jours, la cabane sera reconstruite." Cette semaine, les autorités avaient demandé à plusieurs reprises aux gilets jaunes de démonter leur cabane avant la fin de la semaine. D'autres cabanes de gilets jaunes, à Witry-les-Reims et Beaumont-sur-Vesle, avaient déjà brûlé il y a quelques mois.

Ce samedi 11 mai, pour la 26e journée de mobilisation, les gilets jaunes rémois organisent un barbecue à Thillois. Un rassemblement national est prévu à Reims le samedi 18 mai.
 
Les gilets jaunes promettent de rester "jusqu'au bout". / © Isabelle Griffon / France 3 Champagne-Ardenne
Les gilets jaunes promettent de rester "jusqu'au bout". / © Isabelle Griffon / France 3 Champagne-Ardenne

Sur le même sujet

EDR - le mouvement anti-spéciste

Les + Lus