Reims : grève de la fonction publique, qui demande plus de moyens

Une grève de la fonction publique a lieu à Reims (Marne), le mardi 5 octobre. Il s'agit d'une grève nationale.

Les fonctionnaires ont battu le pavé à Reims (Marne), le mardi 5 octobre 2021. Il s'agit d'une grève nationale.

Le jour de grève mensuel du personnel des transports Citura vient s'y greffer. La circulation des tramways est très perturbée, celle des bus également.

Le corps enseignant - qui avait mené une grande manifestation en janvier - ou encore le personnel hospitalier se sont ébranlés dès 10 heures. Le cortège - réunissant 600 personnes - est parti de la Maison des syndicats (localisable sur la carte ci-dessous).


Les fonctionnaires demandent le dégel de leur point d'indice (leur rémunération n'augmente plus). Plus de postes sont aussi demandés pour que les missions de service public soient accomplies dans de bonnes conditions.

L'éducation et les transports font front commun

France 3 Champagne-Ardenne était sur place, et a croisé Yohan Odivart (déjà interviewé précédemment),  professeur d'histoire-géographie syndiqué à la Fédération syndicale unitaire (FSU). "Les enseignants sont dans la rue pour un mouvement qui touche toutes les professions : demander des augmentations de salaire, l'abandon définitif de la réforme des retraites..."

En ce qui concerne "l'enseignement, nos conditions sont devenues extrêmement compliquées. Ça fait des années qu'on n'a plus de moyens supplémentaires, alors que le nombre d'élèves continue d'augmenter. Ça, c'est absolument intolérable. Donc on attend du ministère une réaction qui soit vraiment un plan d'urgence pour l'Éducation."

Était également présent un membre du personnel de Citura, aux couleurs de la Confédération générale du travail (CGT). "On est totalement privatisé aujourd'hui, mais notre action se joint au mouvement interprofessionnel d'aujourd'hui. [...] Les appels d'offres à des opérateurs privés, c'est une épée de Damoclès tous les six ans sur les salariés et sur la notion-même de service public. Il y a derrière une qualité de service moindre à offrir aux usagers."

Une autre manifestation a eu lieu à Châlons-en-Champagne (Marne), préfecture du département.



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
grève social économie emploi éducation société santé politique manifestation