Reims : les jeunes du quartier Châtillons nettoient leur quartier et relèvent le “clean challenge”

Les jeunes du quartier Châtillons de Reims posent avec l'ensemble des déchets ramassés lors du "clean challenge" le samedi 31 août 2019. / © Céline Lang / France 3 Champagne-Ardenne
Les jeunes du quartier Châtillons de Reims posent avec l'ensemble des déchets ramassés lors du "clean challenge" le samedi 31 août 2019. / © Céline Lang / France 3 Champagne-Ardenne

Ce samedi 31 août, une quinzaine de jeunes du quartier des Châtillons à Reims ont retroussé leurs manches pour ramasser déchets et mégots avant la rentrée. Ils ont ainsi relevé le "clean challenge", un défi pour l'environnement qui a vu le jour au début du mois d'août sur les réseaux sociaux.

Par Céline Lang

A Reims, comme partout ailleurs, ça sent la rentrée. Sauf que quartier Châtillons, ce samedi 31 août, les jeunes ont eu des envies de propreté. Rassemblés à l'initiative de l'association DBLOC, une quinzaine d'entre eux ont enfilé les gants, se sont armés de pinces et de sacs poubelle et sont partis à la chasse au déchet dans tout le quartier. C'est ce qu'on appelle le "clean challenge", un défi lancé au mois d'août par des habitants de Garges-lès-Gonesse dans le Val d'Oise. L'objectif : ramasser le plus de déchets possible et comparer les résultats.
 

Lina Neday et une camarade, habitantes du quartier Châtillons de Reims ramassent des déchets dans le cadre du "clean challenge", le samedi 31 août 2019. / © Céline Lang / France 3 Champagne-Ardenne
Lina Neday et une camarade, habitantes du quartier Châtillons de Reims ramassent des déchets dans le cadre du "clean challenge", le samedi 31 août 2019. / © Céline Lang / France 3 Champagne-Ardenne

Et quartier Châtillons, il y avait de quoi faire en ce samedi après-midi. Lina Neday, 17 ans, accompagnée de ses amies, ne ménage pas sa peine. Au pied de la tour des Argonautes, au sein de ce qu'on appelle ici la piste rouge, elle scrute les trottoirs, les recoins, les carrées de verdure et ne laisse rien passer. Pour la jeune fille, c'est aussi une prise de conscience de l'état de propreté de son quartier. 

Quand on se promène dans le quartier, habituellement, on ne fait pas attention aux déchets qui traînent par terre. Mais là, comme on doit les ramasser, on se rend compte qu'il y en a beaucoup, et que c'est beaucoup de travail. C'est dégoutant, et un peu décourageant. 
- Lina Neday, habitante du quartier des Châtillons à Reims - 

Néanmoins, les jeunes filles (car ce sont surtout des filles qui ont répondu à l'appel !) poursuivent leur tâche avec beaucoup de motivation, et avec une grande conscience, surtout, que leurs efforts seront utiles à tous. Très vite, deux équipes se forment : celles qui, armée de sacs poubelles jaunes et bleus, ramassent les déchets à la pince, et les trient par la même occasion, et celles qui s'occupent, les mains gantées, de ramasser les mégots un par un.

Toi aussi, remplis ta bouteille de mégots


Car les jeunes ont aussi souhaité relever l'autre défi environnemental à la mode, le "Fill the Bottle Challenge" ou l'art de remplir des bouteilles vides de mégots pour débarrasser les rues de ce déchet qui peut mettre jusqu'à 5 ans avant de disparaître de la surface de la terre. Latifa, 14 ans, fait partie de cette deuxième équipe et redouble de vigilance pour remplir sa bouteille jusqu'au goulot. 
 

Latifa, 14 ans, nous montre tous les mégots de cigarette qu'elle a ramassé dans le cadre du défi Fill the bottle, ce samedi 31 août 2019. / © Céline Lang / France 3 Champagne-Ardenne
Latifa, 14 ans, nous montre tous les mégots de cigarette qu'elle a ramassé dans le cadre du défi Fill the bottle, ce samedi 31 août 2019. / © Céline Lang / France 3 Champagne-Ardenne

Le quartier est sale ! Parfois, quand je vais sur la place, il y a des papiers qui volent. Ce n'est pas bien. Après, ça va jusque dans la mer et ça tue les dauphins. Ça m'énerve, on est des humains, on doit vivre, mais on peut aussi penser aux animaux. 
- Latifa, habitante du quartier Châtillons de Reims -

Un mouvement pour la planète

Au bout d'une demi-heure, Zabbaou Liman, de l'association DBLOC, rassemble les ramasseurs pour un premier comptage. Trois sacs poubelle de déchets recyclables, un sac de déchets ultimes et presque deux bouteilles de mégots ont déjà été remplis. Cela peut paraître peu, à l'échelle de la planète, mais pour Lina, c'est déjà ça : le tout, c'est d'enclencher un mouvement. 

C'est comme ça qu'il faut commencer. On ne peut pas faire de grandes choses sans avoir commencé quelque part. Alors on débute par le quartier pour aller encore plus loin ensuite, avec peut-être plus de monde pour faire changer les choses. On essaie d'inciter les gens. Parce que nous, on est de simples habitants de quartier et on prend cette initiative-là, donc les gens pourraient se dire : pourquoi pas moi ?  
- Lina Neday, habitante du quartier Châtillons de Reims

Une bouteille vide presque remplie de mégots de cigarette, ramassés par les jeunes du quartier Châtillons de Reims le samedi 31 août 2019 dans le cadre du "clean challenge". / © Céline Lang / France 3 Champagne-Ardenne
Une bouteille vide presque remplie de mégots de cigarette, ramassés par les jeunes du quartier Châtillons de Reims le samedi 31 août 2019 dans le cadre du "clean challenge". / © Céline Lang / France 3 Champagne-Ardenne

Pourquoi pas, en effet, lorsque l'on croise un déchet dans la rue, se baisser simplement et le mettre à la poubelle ? Une question de réflexe, sûrement, que les jeunes du quartier Châtillons comptent bien prendre à l'avenir, pour vivre mieux, dans un quartier plus propre. 

Sur le même sujet

Record du monde du GPS Drawing à vélo

Les + Lus