Reims : nouvelle journée de grève dans les bus et tram du réseau Citura le 3 janvier

Publié le Mis à jour le
Écrit par Matthieu Mercier

Un préavis de grève a été déposé par les syndicats du réseau de transports urbains du Grand Reims pour le jour de la rentrée scolaire, le 3 janvier 2022.

Une nouvelle journée de grève dans les transports en commun pour démarrer l'année 2022. A Reims, les usagers des bus et tramways du réseau Citura sont prévenus, mieux vaudra circuler autrement qu'en bus ou tram le lundi 3 janvier, journée de rentrée scolaire. "A l’occasion d’un mouvement social, un préavis de grève a été déposé pour la journée du lundi 3 janvier 2022. Durant cette journée, des perturbations sont donc à prévoir sur le réseau bus et tram CITURA", précise le groupe Transdev dans un communiqué publié le 28 décembre.

Pour rappel, la communauté urbaine de Reims a voté le 18 novembre 2021 la résiliation du contrat la liant à MARS, la société concessionnaire des transports publics. À la Citura, les syndicats estiment que "privatiser le réseau des transports urbains risque de peser sur l'avenir des salariés", nous expliquait Jérôme Briot, porte-parole de l'intersyndicale CGT, CGT-Ugict et Solidaires.

Grève massive sur une journée 

Le réseau annonce que le vendredi 31 décembre 2021, des précisions sur le trafic du réseau seront apportées aux usagers. "Les voyageurs, quant à eux, pourront bénéficier d’une information plus précise via les canaux d’information habituels".

Contactée, la direction précise que le précédent préavis de grève ayant pris fin en novembre 2021 dans le cadre de la résiliation du contrat de délégation par le Grand Reims, ce nouveau préavis était attendu. "Jusque-là, la grève avait eu lieu le samedi, cette fois, la difficulté c’est que c’est le jour de la rentrée scolaire. On a alerté les établissements scolaires en amont. Il fallait être vigilant. On a mis des messages sonores dans les bus".

Si la grève n'aura lieu qu'une seule journée, ce préavis long mais ponctuel aura un impact fort. "On risque d’avoir un réseau très perturbé, avec 10% de circulation seulement", prévient le groupe Citura.