Reims : pluies violentes et nouvelles inondations après un orage, 160 interventions des pompiers

Publié le Mis à jour le

Un violent orage s'est abattu dans le secteur de Reims samedi 19 juin vers 21h. Comme début juin, des inondations ont été constatées sur l'avenue Jean-Jaurès. 

Des éclairs dans un ciel gris, et lourd. Puis un déluge, rapide. Ce samedi 19 juin vers 21h, après une journée caniculaire, le secteur de Reims a connu un phénomène météo violent auquel certains commencent à s'habituer avec colère. Au nord de Reims, comme à Chenay ou Merfy, des arbres sont mêmes tombés, arrachés par une pluie orageuse violente. Certains habitants parlent d'une mini tornade. Quoi qu'il en soit, plusieurs villages du secteur de Saint-Thierry ont été privés d'électricité. Des arbres étaient à terre à proximité de l'agglomération de Reims. 

Le scénario se répète

A Reims, les pluies orageuses ont une nouvelle fois provoquées des inondations avenue Jean Jaurès comme l'ont constaté plusieurs journalistes de France 3 Champagne-Ardenne. Même scénario que début juin, lorsqu'un autre phénomène orageux avait causé de nombreuses perturbations et des inondations. L'équivalent de deux mois de pluies était tombé en quelques minutes. 

Plusieurs centimètres d’eau se sont accumulés sur cette avenue en à peine un quart d’heure. Des riverains ont été inondés, des poubelles et des scooters ont été aperçus à la dérive. Certains habitants du secteur se plaignaient encore des canalisations qui ne tiennent pas le coup, comme lors de la dernière grosse pluie survenue le 4 juin dernier. 

Cette fois, l'intensité a été forte, mais les pluies plus rapides. Ce qui n'a pas empêché certains automobilistes de craindre pour leur sécurité. Ainsi à hauteur du péages d'Ormes, le déluge était bien visible. 

Dans le centre de Reims, alors que dans l'après-midi, la température avait atteint 30 degrés, les promenades très fréquentées ont été totalement inondées, des branches d'arbres sont tombées sur les espaces de jeux. Et une immense mare d'eau s'est formée sur les pelouses. Dans de nombreux secteurs, des bourrasques ont arraché des branches d'arbres rendant les routes dangereuses à la circulation. 

Le département de la Marne était placé en vigilance orange à cause des orages prévus à compter de 18h ce samedi 19 juin. Ainsi les parcs et jardins de la ville étaient fermés depuis de 18h. Ce qui n'a pas empêché certains habitants en quête de fraîcheur de se rassembler près de la gare sur les Hautes Promenades, où se trouve un miroir d'eau. 

Les pompiers ont été appelés pour différentes interventions dans la soirée. Vers 22h45, les orages ont quitté la Marne, "ils ont entraîné près de 160 interventions et plus de 1.400 appels de secours sur les lignes 18 et 112 (bilan non consolidé). Les sapeurs-pompiers restent mobilisés en ce moment même sur de très nombreuses opérations", indique le SDIS 51, le service d'incendie et de secours du département.

Dimanche matin, certains axes restaient bloqués par des arbres couchés sur la route, du côté du canal et de la coulée verte à Reims, et dans le nord de l'agglomération. Les équipes d'Enedis sont à pied d'oeuvre pour rétablir l'électricité dans les secteurs concernés. L'heure du bilan viendra plus tard. Avec les mêmes questions que début juin : malgré le plan pluie du Grand Reims, malgré la prise de conscience dans l'urbanisation, pourquoi un orage provoque t-il régulièrement de telles inondations au centre de la 12e ville de France ?