Les Rémois se préparent à fêter le réveillon du 31 décembre

Le compte à rebours a commencé. Dans quelques heures nous passerons en 2019 . Sur les marchés on s'y prépare avec des idées gourmandes plein la tête .
© Damien Louvet - France 3 Champagne-Ardenne
C'est en musique et bouquet de gui à la main qu'à Reims les gourmands sont allés au marché acheter les bonnes choses prévues pour le soir de fête.

Sur le marché Jean-Jaurès ouvert tous les dimanche matin, les clients recherchaient la tradition pour leurs menus de fête.

"Poularde de bresse et bûche aux biscuits roses" pour certains, "couscous et huîtres" pour d'autres.

Le réveillon du 31 décembre est une tradition que chacun fête selon ses goûts et ses envies.

 Fruits de mer, foie gras, chapon.. il faudra bien accompagner tout cela .  Pour autant est-ce que tout le monde sera raisonnable ?

Soirée en solitaire ou entre amis, il y en aura aussi pour qui le réveillon sera romantique.

Quant à savoir quels souhaits on échangera sur le gui, outre la santé, l'actualité sera aussi dans de nombreuses têtes.

Parmi les passants rencontrés, nombreux sont ceux qui ont souhaité "plus de" joie", de "paix" de "tranquillité" et de "sérénité" pour 2019.

Alors bonne et heureuse à année à tous!
 

Ci-dessous, le clin d'oeil de Thierry Doudoux ou comment préparer un réveillon "responsable":

 
© Thierry Doudoux - France 3 Champagne-Ardenne


 
Réveillon du 31 décembre 2018 : pétards interdits
Le préfet de la Marne, Denis Conus, a pris un arrêté pour la Saint-Sylvestre interdisant la vente, le transport, le port et l'usage d'artifices de divertissement, ce à partir du dimanche 30 décembre 6 heures au mercredi 2 janvier 2019


Trois raisons sont invoquées :
  1. Le risque d’atteintes à la sécurité et à l’ordre public lié à l’aggravation de la menace
    terroriste sur l’ensemble du territoire national.
  2. l’usage inconsidéré des artifices de divertissement, articles pyrotechniques, pétards et fusées durant
    la nuit de la Saint Sylvestre, notamment sur les voies publiques et dans les lieux de rassemblement,
    est de nature à générer des troubles graves à la tranquillité et à la sécurité publique.
  3. Le risque d'accidents parfois dramatiques liés à l’utilisation de pétards et artifices
    et à l’imprudence de certains utilisateurs.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société gastronomie sorties et loisirs nouvel an